straight edge et antifascisme - commentaires straight edge et antifascisme 2018-09-19T17:05:19Z https://lahorde.samizdat.net/straight-edge-et-antifascisme#comment135473 2018-09-19T17:05:19Z <p>Les feufas sxe veulent faire passer leurs idées comme acceptable en utilisant le SxE comme moyen de se donner une pureté d'âme que n'aurait pas leurs ennemis (tout en décrédibilisant l'adversaire en faisant croire que parce que consommateur d'alcool, de drogues ou de cigarettes il est forcément à mettre hors d'état de nuire). Mais en effet je pense que les origines du straight edge sont profondément anti-autoritaires. Quant à l'antifascisme et le SxE, il y a contingence puisqu'on cherche à construire un modèle de société radicalement différent de celui dans lequel on vit actuellement (les fascistes aussi d'un certain point de vue, mais on ne débattra pas sur leur place de contres-révolutionnaires) et que le "mouvement" straight-edge (plus une philosophie de vie ou une façon de percevoir les choses qu'un mouvement, bien que...) se borne à offrir au monde actuel une façon de vivre autrement, d'exister sans être exploité par une substance, un produit ou même une position idéologique ; des sxe apo, il y'en a, ce qui est sûr c'est qu'en s'accordant avec le mouvement antifasciste international autonome, tout individu straight edge est un individu disposant d'un positivisme exacerbé pour construire une société meilleure, se battant pour la destruction de l'actuel, la construction d'une nouvelle et la préservation d'une ouverture d'esprit que sans l'éducation des masses, peu de gens peuvent atteindre. Devenir straight edge a été pour moi une aventure qui me fait regretter de ne pas l'avoir été plus tôt, la conviction que tu peux être réellement qui tu es, qui tu veux être, et encourager les autres à faire de même.</p> straight edge et antifascisme 2018-09-18T15:34:50Z https://lahorde.samizdat.net/straight-edge-et-antifascisme-135451 2018-09-18T15:34:50Z <p>Merci pour tes précisions ; en revanche, on ne voit pas bien en quoi "culture de l'intoxication et macho" serait "inhérente" à l'antifascisme. On est bien conscient que les problèmes posés par l'abus d'alcool et de drogue existent dans la scène antifasciste, comme dans le reste de la population ; pour ce qui est du virilisme, c'est souvent un mauvais procès qui est fait à l'antifascisme, un idée reçue sur laquelle nous nous sommes déjà expliqués.</p> straight edge et antifascisme 2018-09-17T22:17:44Z https://lahorde.samizdat.net/straight-edge-et-antifascisme#comment135436 2018-09-17T22:17:44Z <p>Alors quelques précisions.</p> <p>"This is no set of rules" n'est pas seulement un postulat anti-autoritaire. C'est aussi l'envie que ce ne soit pas un mouvement... mais bon râté.</p> <p>Ensuite, le coté straight-edge plutôt extrême droite vient de Vegan Reich, appelé ensuite Vegan Jihad. Oui, ça arrange pas les trucs autours de "l'islamophobie" vu que le chanteur-leader est musulman. Il a lancé le hardline, un mouvement straight-edge anti avortement, homophobe etc etc. Après, il y a de la pureté là-dedans, rien que le "straight".</p> <p>Ensuite c'est sympa de lire ça, mais ça fait penser à la paille dans les yeux de l'ennemi.</p> <p>" Quelle ironie quand on voit que toutes les activités fascistes tournent autour de l'alcoolisme…" Ah ouais ? on compte un paquet de bars antifas. la thune est récolté par la vente de bières. Je parlerais même pas des dealers antifas.<br class="autobr" /> Imaginer un antifascisme sans acune drogues et alcool ? Sérieusement ? Je ne connais pas un-e seule antifa qui ne picole pas (et pas qu'un peu) ni ne se drogue. Et ça colle bien à la culture de l'intoxication et macho qui est, pour moi, inhérente à l'antifascisme. Triste ? Peut-être.</p> straight edge et antifascisme 2018-09-17T12:17:41Z https://lahorde.samizdat.net/straight-edge-et-antifascisme#comment135426 2018-09-17T12:17:41Z <p>Pas surprenant que le catho tradi et "straight edge" autoproclamé Marc "Hassin" admin de la page OC fasse la promo d'une version nazie de cette sous-culture issue du punk. Quelle ironie quand on voit que toutes les activités fascistes tournent autour de l'alcoolisme...</p>