Rennes : Alliance droite et extrême-droite contre les mouvements sociaux.

Lu sur le site du Collectif Antifasciste Rennais :

Au matin du 04 mai 2016, nous apprenons qu’au beau milieu du contexte dynamique actuel, l’autoproclamé « chef de file de l’opposition du conseil municipal de Rennes » a répondu aux questions de Breizh Info.

Prenons le temps de rappeler quelques vérités factuelles : Breizh Info est le site phare de l’extrême-droite bretonne, avec à sa tête Yann Vallerie (en annexe, un n-ième rappel de la vie et l’œuvre de ce personnage), et s’il faut bien reconnaître qu’il déploie de l’énergie pour se donner une façade « apolitique », le vernis craque vite pour qui prends le temps de comprendre ce qu’il y lit.

Bertrand Plouvier, élu de droite au conseil municipal de Rennes, assureur, soutien d’Alain Juppé, fait parti de ces bonnes gens fortement incommodées du fait que la Maison du Peuple (salle de la Cité) soit à nouveau occupée par le Peuple depuis mardi 03 mai 2016. Obsédé par l’expression populaire et collective contre la Loi Travail et son monde, voilà déjà deux bons mois qu’il se fend chaque jour de Tweets pathétiques, alternant attaques contre la Mairie (jugée laxiste), et soutiens à ces mêmes poujadistes du centre ville. Il ne parle plus que de ça, et trouve écho chez les Identitaires.

Cette intimité entre l’extrême-droite de Breizh Info et des élus à façade citoyenne de droite n’est pas un fait nouveau. Rappelons que déjà, Marc Le Fur et Isabelle Le Callenec (porte parole de l’ UMP ), se sont déjà prêtés à l’exercice il y a tout juste un an, au cours de « l’affaire Maryvonne », attaque droitière contre des occupants d’une maison en ruine et vide depuis des années, initiée par Adsav et divers néo-nazis locaux, soldée par des propositions de lois « anti-squats », « anti- locataires indélicats », anti-occupations au sens large, promue par une grande entente allant du PS au FN à l’Assemblée Nationale.

Cette droite sait définitivement bien où trouver ses amis. À chacun-e d’en tirer ses conclusions.

Lire la suite ici