Paris : mobilisation antifasciste le 6 février

La Horde s’associe à l’initiative proposée par l’Action Antifasciste Paris-Banlieue pour se mobiliser et faire face à l’extrême droite qui a prévu ce jour-là différentes initiatives. Vous pouvez cliquer sur le tract pour le télécharger et le diffuser, et on vous donne rendez-vous samedi 6 février à partir de 14h à la Fontaine des Innocents, à Paris !

Il y a quelques jours, PEGIDA, (« Européens Patriotes contre l’Islamisation de l’Occident », mouvement allemand d’extrême droite) a lancé un appel, relayé par un certain nombre de groupuscules fascistes français, pour passer à l’action et « sauver notre pays de l’invasion migratoire » le week­end des 6 et 7 février. Cet appel coïncide avec l’anniversaire du soulèvement du 6 février 1934, où des ligues fascistes avaient tenté de prendre le pouvoir en France. Il s’inscrit donc clairement dans une histoire et une filiation politique d’extrême droite.

Or, aujourd’hui comme il y a 80 ans, l’extrême droite menace, dans la rue et dans les urnes. Elle emploie les mêmes méthodes de division, d’instrumentalisation des peurs sociales. Elle surfe sur la stigmatisation des musulman∙e∙s ou considéré∙e∙s comme tel∙le∙s en instrumentalisant la peur du terrorisme et le féminisme. Elle prône le rejet de l’immigration et la fermeture des frontières comme solution en désignant les migrant∙e∙s comme responsables de tous les maux. Elle se réjouit de la violence policière subie par les quartiers populaires et de la condamnation de militant∙e∙s anti­ impérialistes. Enfin, sans avoir besoin de gagner d’élections, elle fixe l’agenda politique et ses idées sont reprises par l’ensemble de l’échiquier politique et des médias.

Face à cela, restons solidaires avec tou∙te∙s les migrant∙e∙s, avec toutes les victimes de l’islamophobie et de tous les racismes et toutes les discriminations et défendons le projet d’une société débarrassée de l’extrême droite et des idées réactionnaires.

Ne leur laissons pas la rue, même une journée.

Rendez-vous samedi 6 février, 14h Fontaine des Innocents (Châtelet-Les Halles)