Le Progrès toujours plus fort dans les clichés racistes

Lu sur Rebellyon :

Le Progrès s’enfonce un peu plus chaque jour dans les délires populistes et racistes. Que ça soit sur la version internet ou sur la version papier, les clichés racistes ont la belle vie. Et on doit en louper un paquet.

Hier, Le Progrès relayait sur la une de son site un délire isla­mo­phobe dans le Jura et, pour l’occa­sion, reco­piait un site d’extrême droite. Il y a 15 jours, il tapait sur des « men­diants rou­mains » faus­se­ment han­di­ca­pés.

Aujourd’hui, pas­sage à la vitesse supé­rieure, avec un arti­cle titré : Délinquance, cri­mi­na­lité orga­ni­sée : qui fait quoi dans le Rhône ? qui pro­duit un pré­tendu clas­se­ment des actes de délin­quance par natio­na­lité ou cri­tè­res sociaux ( cités toxi­co­ma­nes , par exem­ple, à côté de « Marocains » , « Albanais »« Ukrainiennes » ). Et en une s’il vous plaît, accom­pa­gné d’un texte qui ne fait pas mys­tère sur le type de lec­teurs que le jour­nal sou­haite confor­ter dans ses cli­chés :  « Dans le Rhône, la délin­quance orga­ni­sée se par­tage les spé­cia­li­tés. A chacun son acti­vité, en fonc­tion de son groupe d’appar­te­nance. »
Lire la suite