Dates à retenirFévrier

2 février

  • 1977 : - A Rome, des manifestations ont lieu autour de l’université suite à la blessure par balle fasciste qui a plongé l’étudiant Guido Bellachioma, touché à la tête, dans un état très grave : 50.000 personnes prennent d’assaut le local du Front de la Jeunesse (fasciste) et l’incendient, puis se dirigent vers une autre faculté. Une voiture banalisée fend la foule et des agents en civil en sortent et commencent à tirer à balles réelles. Dans le cortège, d’autres tirs répondent et c’est le début d’une fusillade sur Piazza Indipendenza lors de laquelle l’un des agents sera gravement blessé à la tête, ainsi que Paolo (Tomassini) et Daddo (Leonardo Fortuna) qui seront accusés de tentative d’homicide. Cet épisode donne lieu à l’une des photos les plus connues des "années de plomb".
    Toujours à Rome, plus tard, 300 personnes affrontent la police devant un local du MSI, le nouveau parti fasciste, tandis qu’un autre local du MSI est incendié dans le quartier de Garbatella.
    A Turin, des manifestations de soutien à Bellachioma ont également lieu et donnent lieu à la destruction d’un bar et d’une librairie liés aux fascistes, ainsi qu’au jet de bouteilles incendiaires contre l’école privée Cairoli. https://mars-infos.org/ephemeride-des-luttes-2-fevrier-2026
  • 2019 : Chambéry, manifestation contre le local du Bastion Social. https://lahorde.samizdat.net/chambery-compte-rendu-de-la-manif-contre-le-bastion-social

3 février

5 février

06 février

  • 1934 : Paris - Marche des Ligues d’extrême-droites

07/9 /12février

12 février

  • 2022 : Saulieu, un rassemblement contre l’extrême droite à Saulieu a mobilisé environs 200 personnes venues de tout le département pour dénoncer la tenue de la réunion publique de Reconquête. Le meeting de Zemmour était placé sous haute protection : hélicoptère, compagnies de CRS, PSIG, contrôles routiers et fouilles de véhicule. Malgré un dispositif policier important, les forces de l’ordre souhaitent faire passer les sympathisant.e.s de zemmour au milieu de notre rassemblement afin qu’ils puissent rejoindre leur grand messie fasciste, Zemmour. https://lahorde.samizdat.net/Meeting-de-Zemmour-a-Saulieu-recit-de-la-mobilisation

14 février

16 février

  • 2013 : Lyon, entre 2000 et 3000 personnes venus de plusieurs villes de France se sont rassemblées pour manifester contre le local d’extrême droite « la Traboule », et plus largement contre les violences de l’extrême droite à Lyon. https://lahorde.samizdat.net/succes-de-la-manif-antifasciste-a-lyon-le-16-fevrier
  • 2021 : Espagne, Pablo Hasel est le premier rappeur européen à être arrêter et mis en prison pour ces textes et prises de position contre la monarchie corrompue et les cerbères du Capital. Une vague de manifestations et d’émeutes secoue une partie du pays, notamment la Catalogne. https://lahorde.samizdat.net/Liberez-Pablo-Hasel

21 février

  • 1944 : Le groupe de résistants FTP-MOI (Francs-Tireurs Partisans - Main d’œuvre Immigrée) fut démantelé à la mi-novembre 1943, et ses membres fusillés au Mont Valérien le 21 février 1944, après avoir été longuement torturés. Celestino Alfonso (Espagnol), Olga Bancic (juive roumaine, décapitée en Allemagne), Joseph Boczov (Juif hongrois), Georges Cloarec (Français), Rino Della Negra (Italien), Thomas Elek (Juif hongrois), Maurice Fingercwajg (Juif polonais), Spartaco Fontano (Italien), Jonas Geduldig (Juif polonais) Emeric Glasz (Juif hongrois), Léon Goldberg (Juif polonais), Szlama Grzywacz (Juif polonais), Stanislas Kubacki (Polonais), Césare Luccarini (Italien), Marcel Rayman (Juif polonais), Roger Rouxel (Français), Antoine Salvadori (Italien d’origine arménienne), Willy Szapiro (Juif polonais), Arpen Tavitian (Arménien), Amédéo Usséglio (Italien), Wolf Wajsbrot (Polonais juif), Robert Witchitz (Français) et leur leader Missak Manouchian (Arménien), tous ont refusé d’avoir les yeux bandés. Nous ne les oublions pas. https://lahorde.samizdat.net/21-fevrier-1944-execution-des-membres-du-groupe-manouchian
  • 1995 : Marseille, Ibrahim Ali assassiné par des colleurs d’affiches du Front national. https://lahorde.samizdat.net/21-fevrier-1995-Ibrahim-Ali-tue-par-des-colleurs-d-affiche-du-FN
  • 1996 : Marseille, attentat contre un local du FN des quartiers Nord, d’où étaient partis les meurtriers d’lbrahim Ali. Revendiquée Francs Tireurs Partisans, Groupe « Missak Manouchian ». http://www.solidarite.samizdat.net/IMG/pdf/franc-tireur_n1.pdf
  • 1998 : Marseille, attentat contre un local du FN à Bonneveine. Revendiquée Francs Tireurs Partisans, Unité combattante « Dimitri Cotorovitch ». http://www.solidarite.samizdat.net/IMG/pdf/franc-tireur_n1.pdf

25 février

26 février

28 février