Tours Collectif Antifasciste Tourangeau (CAT)

Depuis quelques temps à Tours comme ailleurs en France, nous constatons une montée de l’extrême droite et de ses idées.
Nous voyons une banalisation des idées racistes, de l’homophobie, du sexisme. L’extrême droite propose, pour résoudre la crise économique et sociale, non pas de lutter contre les inégalités et d’unir les exploité-es face à leurs exploiteur-euses, mais plutôt de diviser la population sur des critères de religion, d’orientation sexuelle, de sexe ou d’origine géographique.

Nous devons donc être capable d’analyser l’extrême droite dans toutes ses dimensions (et pas seulement comme simple ennemi de la démocratie libérale). Notre antifascisme est très clair sur ses positions, bien entendu à l’égard de groupuscules fascistes, mais aussi quant au racisme d’un État qui expulse tous les jours.

Les utopies sociales font place à un idéal de société où les travailleurs et travailleuses seraient soumis-es à un-e patron-ne, à l’État, à leur mari ; une société où le patriotisme remplacerait la solidarité. Nos télés et journaux sont envahis de discours haineux. Des discours ambiguës sont diffusés largement. Des gens se font agresser, défigurer, parfois même tuer, pour leur couleur de peau, leurs idées politiques. Tout cela nous donne une idée de ce à quoi ressemblerait notre société si l’extrême droite prenait le pouvoir. Face à cela, nous ne pouvons rester sans réagir. Nous devons réaffirmer notre idéal, celui d’une société égalitaire, où chacun-e aurait les moyens matériels de vivre décemment, d’avoir un logement. Une société de liberté, liberté d’aimer, de circuler. Une société riche de ses différences. Une société où les humain-es ne seraient plus exploité-es.

Afin de combattre l’extrême droite, et de diffuser cet idéal de société, nous avons décidé de nous constituer en collectif antifasciste.

La lutte antifasciste se résume trop souvent à une simple opposition à l’extrême droite, ce qui l’empêche de prendre une véritable dimension politique. Pour nous, l’antifascisme se définit avant tout par des pratiques : l’information, la confrontation, la solidarité. Mais l’expérience nous a appris que certains principes sont fondamentaux, car tout antifascisme cohérent ne peut être qu’indépendant, révolutionnaire et internationaliste. L’antifascisme n’est à nos yeux ni une posture, ni une position de principe, mais quelque chose de dynamique, un engagement réel. Il existe bien des façons de lutter contre l’extrême droite, à condition de n’en négliger aucune.

Ce collectif n’a pas pour but de créer une énième organisation politique, mais de rassembler des syndicalistes, des militant-es politiques, associatifs et d’individu-es ; autour de ces valeurs et du refus de la société que nous proposent les organisations d’extrême droite. Il a vocation à être soutenu et à travailler avec des organisations suivant les modalités que le collectif définira.

Nos moyens d’action seront divers et variés, selon ce qui nous semblera le plus pertinent sur le moment : manifestations, théâtre, tractages, collages d’affiches, évènements festifs, projections, débats, expositions… Notre imagination sera notre seule barrière.

Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour les fachos ! Alerta, alerta, antifascista ! Siamo tutti antifascisti ! Antifa heisst Angriff !

Pour tout contact : lecat@riseup.net

Site internetFacebook • e-mail : lecat@riseup.net