RN : Le Pen reçue au ministère de l’intérieur

11 octobre 2020 3 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Nantes révoltée revient sur l’invitation de Marine Le Pen par Gérald Darmanin, dans le cadre de la préparation de la « loi sur le séparatisme » :

Mardi 6 octobre, la responsable d’extrême droite Marine Le Pen était invitée en grande pompe au ministère de l’Intérieur par Gérald Darmanin. Elle était invitée pour préparer, avec le gouvernement, la nouvelle « loi sur le séparatisme » qui vise en réalité à stigmatiser toujours plus les musulmans, l’islam, et les immigrés. Cette invitation est une première pour Marine Le Pen.

Il ne s’agissait pas d’une visite éclair. L’entretien a duré près de 2 heures, «[Darmanin] aurait pu tirer la gueule et nous expédier en vingt minutes, mais il a pris le temps d’écouter», se réjouit Stéphane Ravier, le numéro 2 du parti d’extrême droite. Marine Le Pen a « salué les intuitions » d’Emmanuel Macron à la radio juste après. Son bras droit a ajouté : « il faut un certain courage, personne n’était allé aussi loin.»

Le même jour, Gérald Darmanin accusait La France insoumise d’être liée à un islamo-gauchisme qui détruit la République », reprenant, encore une fois, un concept forgé par l’extrême droite, et faisant écho au qualificatif « judéo-bolchévique » inventé par les fascistes des années 30.

A propos de la loi raciste que prépare le gouvernement, Marine Le Pen estime que «Ce texte [lui] apparaît très important dans ses objectifs » et a salué ses convergences de vues avec le pouvoir en place, ainsi que « l’élaboration commune » du projet entre le RN et En Marche.

Macron n’a été élu que parce qu’il prétendait « faire barrage » à Le Pen. Plutôt qu’un « barrage », il est une autoroute vers le fascisme.

Source : https://www.liberation.fr/…/macron-et-darmanin-seduisent-

3 commentaires »

  1. Touffany 29 octobre 2020 at 15:48 - Reply

    On n’est pas aidé ! Terroristes dans nos rues et RN au ministère de l’Intérieur. Entre le marteau et l’enclume. Ou tu te fais tuer par un fou de dieu ou tu files droit mené par une bas-du-front. La politique du knout. Avec le confinement infantilisant en plus ! Triste époque. Putain ! Nos parents babas baiseurs post-soixante-huitards étaient bien plus cools que tous ces abrutis contemporains, coincés du cerveau, du cul et de la caricature.

Laisser un commentaire »