Procès des attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et de l’Hyper Casher : où sont les identitaires qui ont armé Coulibaly ?

5 septembre 2020 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Le procès des attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et de l’Hyper Casher, commis en janvier 2015, a débuté ce mercredi 2 septembre 2020. Nombreuses sont les voix qui s’élèvent et demandent pourquoi le principal fournisseur d’armes de Coulibaly, Claude Hermant, indic, trafiquant d’armes, ancien militant FN et cadre des Identitaires dans le Nord Pas de Calais, n’est pas présent dans le box des accusés de ce procès historique. L’impunité, la protection dont il bénéfécie (y compris de la part de l’Administration Pénitentiaire), et le soutien politique dont bénéficient systématiquement les identitaires semble permettre à Hermant d’échapper une fois de plus au filet judiciaire en place.

Post facebook de Lille Antifa du 2/09/2020 :

Les identitaires arment les djihadistes ! Fermons la Citadelle !

Parmi les personnes qui vont devoir répondre de leurs actes dans le cadre du procès des attentats de Paris se trouvent Claude Hermant, l’ex-chef et fondateur du mouvement identitaire lillois.
Le fasciste était également trafiquant d’armes, et se sont les fusils d’assault qu’il a vendu aux djihadistes qui ont servi à massacrer des juifs lors de l’attentat de l’Hyper Cacher.

Les identitaires, adeptes de la théorie du « choc des civilisations », n’hésitent pas à pactiser et à armer les terroristes islamistes afin d’accentuer les tensions entre les communautés, faire monter l’islamophobie, et – surtout – faire rentrer un peu de cash.
Alors que d’un côté ils créent de toute pièce un « problème musulman » (qu’ils assimilent aux terroristes islamistes), et qu’ils n’hésitent pas à passer a tabac toute personne d’origine maghrébine (les identitaires de La Citadelle sont passé en procès récemment pour avoir tabassé une jeune femme perçue comme « arabe » sur Masséna, l’agression a été filmée par Al Jazeera dans le cadre du reportage Generation Hate) ; d’un autre ils n’hésitent pas non plus à vendre des armes de guerre aux membres de l’État Islamique.

Notons pas ailleurs que les flics lillois sont mouillés jusqu’au cou dans cette affaire. Le fasciste Hermant était un indicateur enregistré des douanes et de la gendarmerie (en clair, une balance). Des policiers, des gendarmes et des douaniers participaient à son trafic, bras dessus bras dessous avec les identitaires qu’il utilisait comme hommes des main (et dont certains sont également accusés de faire partie du groupe des « pousseurs de la Deûle », voir les enquêtes de Mediapart à ce sujet).

Alors que les identitaires lillois font parler d’eux très régulièrement suite à des agressions racistes, alors qu’ils ont vendu des armes aux djihadistes et que ces armes ont servi à commettre un massacre antisémite, alors que leur ancien chef a déjà été lourdement condamné dans cette affaire (8 ans de prison) et que nombre de ses proches passent régulièrement en procès pour des agressions et violences en tout genres, alors que Al Jazeera a diffusé un reportage accablant sur ces gens (ratonnades, planification d’attentats racistes, chants antisémites, saluts nazis…), la préfecture et la police continuent envers et contre tout de protéger leur local « La Citadelle » situé rue des Arts dans le centre de Lille.

La présence de ce local est intolérable, et constitue un manque de respect total envers les victimes des attentats de Paris, ainsi qu’envers toutes les personnes (personnes identifiées comme « étrangères » par ces nazillons, membres de la communauté LGBT, militants révolutionnaires…) qui ont du subir leurs méfaits.

Nous ne nous contenterons pas de la bienveillance de la préfecture et de la mairie de Lille à leur égard : nous annoncerons prochainement de nouvelles actions afin de fermer « La Citadelle » !

#FermonsLaCitadelle #HyperCacher #EtatIslamique

L’article complet : https://www.lavoixdunord.fr/858740/article/2020-09-01/des-armes-qui-venaient-de-lille

 

Post facebook de Lille Antifa du 4/09/2020 :

Claude Hermant est le fondateur du mouvement identitaire lillois. C’est lui qui a vendu les armes d’assaut à l’État Islamique qui ont servi à perpétrer le massacre de l’Hyper Cacher.

Le journaliste interviewé sur BFM dans cette vidéo rappelle que l’ADN de Claude Hermant a été retrouvé sur les armes de Coulibaly, pourtant – sans qu’aucune justification crédible ne soit apportée par l’État – l’identitaire ne fait pas parti des accusés du procès de Paris.

Ce journaliste rappelle également que la police est au courant du trafic d’arme mené par les nazillons lillois depuis au moins 2002 (!). Depuis 18 ans, les fascistes lillois ont constamment été protégés par l’État. Même quand ils ont tué des gens en les poussant dans la Deûle, même quand ils ont vendu des armes à Daesh.

Aujourd’hui encore, la police et la préfecture de Lille protègent envers et contre tout le local identitaire “La Citadelle” situé 8 rue des Arts.
Ce bar “réservé aux blancs” est tenu par Aurélien Verhassel. “La Citadelle” s’inscrit dans la continuité de “La Maison Flamande”, l’ancien local identitaire tenu par Claude Hermant, et que Verhassel fréquentait activement.

Les anciens habitués de “La Maison Flamande” se retrouvent désormais à “La Citadelle”, local duquel partent régulièrement des ratonnades et autres agressions, sans que la police ne juge nécessaire de le fermer ou d’inquiéter plus que ça les auteurs de ces attaques.

En 2015, nous avions écrit une série d’articles à propos des identitaires lillois, de Claude Hermant, de leurs trafics, de leurs liens avec la police et avec les djihadistes :

– Quand les identitaires de Lille fournissent des armes aux djihadistes et renseignent la police : https://luttennord.wordpress.com/…/quand-les-identitaires-…/
– Hypercacher : les identitaires de Lille soupçonnés d’armer les terroristes de Daesh et informateurs de la gendarmerie : https://luttennord.wordpress.com/…/hypercacher-les-identit…/
– Réactions à propos de l’affaire du marchand d’armes identitaire Claude Hermant : https://luttennord.wordpress.com/…/reactions-a-propos-de-l…/

Ces articles sont malheureusement toujours d’actualité.

Claude Hermant est le fondateur du mouvement identitaire lillois. C'est lui qui a vendu les armes d'assaut à l'État Islamique qui ont servi à perpétrer le massacre de l'Hyper Cacher.Le journaliste interviewé sur BFM dans cette vidéo rappelle que l'ADN de Claude Hermant a été retrouvé sur les armes de Coulibaly, pourtant – sans qu'aucune justification crédible ne soit apportée par l'État – l'identitaire ne fait pas parti des accusés du procès de Paris.Ce journaliste rappelle également que la police est au courant du trafic d'arme mené par les nazillons lillois depuis au moins 2002 (!). Depuis 18 ans, les fascistes lillois ont constamment été protégés par l'État. Même quand ils ont tué des gens en les poussant dans la Deûle, même quand ils ont vendu des armes à Daesh.Aujourd'hui encore, la police et la préfecture de Lille protègent envers et contre tout le local identitaire "La Citadelle" situé 8 rue des Arts.Ce bar "réservé aux blancs" est tenu par Aurélien Verhassel. "La Citadelle" s'inscrit dans la continuité de "La Maison Flamande", l'ancien local identitaire tenu par Claude Hermant, et que Verhassel fréquentait activement.Les anciens habitués de "La Maison Flamande" se retrouvent désormais à "La Citadelle", local duquel partent régulièrement des ratonnades et autres agressions, sans que la police ne juge nécessaire de le fermer ou d'inquiéter plus que ça les auteurs de ces attaques.En 2015, nous avions écrit une série d'articles à propos des identitaires lillois, de Claude Hermant, de leurs trafics, de leurs liens avec la police et avec les djihadistes :- Quand les identitaires de Lille fournissent des armes aux djihadistes et renseignent la police : https://luttennord.wordpress.com/2015/09/22/quand-les-identitaires-de-lille-fournissent-des-armes-aux-djihadistes-et-renseignent-la-police/- Hypercacher : les identitaires de Lille soupçonnés d’armer les terroristes de Daesh et informateurs de la gendarmerie : https://luttennord.wordpress.com/2015/05/06/hypercacher-les-identitaires-de-lille-soupconnes-darmer-les-terroristes-des-daesh-et-informateurs-de-la-gendarmerie/- Réactions à propos de l’affaire du marchand d’armes identitaire Claude Hermant : https://luttennord.wordpress.com/2015/01/24/reactions-a-propos-de-laffaire-du-marchand-darmes-identitaire-claude-hermant/Ces articles sont malheureusement toujours d'actualité.#FermonsLaCitadelle

Publiée par Lille Antifa sur Vendredi 4 septembre 2020

#FermonsLaCitadelle

Thread Twitter du journaliste Paul Moreira :

Un homme manque dans le box des accusés du procès #CharlieHebdo : Claude Hermant. Il a fourni les armes à Coulibaly pour son massacre à l’épicerie Casher. C’est une figure de l’extrême-droite sur laquelle j’avais déjà enquêté, il y a 20 ans…

On peut aussi trouver plus d’infos sur le procès de Claude Hermant ici.

Et encore plus d’infos sur le site Lutte En Nord.

 

Un commentaire »

Laisser un commentaire »