Suisse : Kalvingrad Patriote capitule !

3 septembre 2020 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le facebook de l’Action Antifasciste Genève.

🔴 Kalvingrad Patriote capitule 🔴

Jeudi 27 août nous avons appris sur les réseaux sociaux l’autodissolution du groupuscule néo-nazi genevois « Kalvingrad Patriote » (KP).

Dans un communiqué KP revient sur les 5 ans « d’aventure » du groupe et sur les raisons de sa dissolution. KP prétend ne plus vouloir mener la « guerre des boutons » contre « les fils de bourgeois antifas ». Tout cela est assez ironique pour un groupe qui a construit toute son identité sur le culte de la violence et du virilisme. Le groupe est responsable d’agressions et d’intimidation ciblées contre des lieux et des personnes. En réalité les fascistes n’ont pas pu faire face aux conséquences de leurs provocations et à la pression antifasciste.

Une autre raison invoquée par les néo-nazis pour expliquer leur dissolution est une soi-disant « répression » et des procédures judiciaires. Ce récit est un grotesque mensonge. Les néo-nazis de KP ont toujours bénéficié de la bienveillance et de la protection de la police genevoise et en particulier celle de la police politique, la « BRIC ».

Genève reste antifasciste !

La dissolution de KP est une victoire pour le mouvement antifasciste genevois et elle est la preuve que la lutte paye.
Certains constats sont à faire :

➡️ Genève n’est pas un terreau fertile pour les organisations d’extrême-droite. En un peu plus de 15 ans, 7 groupes néo-fascistes ont essayé de s’implanter sans succès (Jeunes Identitaires Genève, Artam Brotherhood, Genève Non Conforme, Jeunesses Genevoises, E&R Suisse, Génération Identitaire et Kalvingrad Patriote).

➡️ La résistance antifasciste a été menée par les mouvements féministes, étudiants et queers, et non pas seulement par les « antifas ».

➡️ Nous avons gagné une bataille mais pas la guerre. La lutte continue et les raisons d’être antifasciste sont innombrables. Les néo-nazis de Résistance Helvétique continuent d’organiser des événements dans leur local à Aigle. L’extrême-droite fasciste reste très active à Lyon avec plusieurs locaux. En moins de 10 jours 2 mosquées lyonnaises ont été la cible d’incendies criminels ainsi qu’une association d’aide aux personnes en exil, attaquée cette fois-ci à la voiture-bélier.

A Bâle, les procès contre les antifascistes continuent suite à la contre-manifestation de 2018 contre le parti néo-nazi du PNOS.

En Italie, des dizaines d’antifascistes du mouvement étudiant et des centres sociaux font actuellement face à la répression à Turin et à Florence.

Aux Etats-Unis, le terrorisme d’extrême-droite s’intensifie face aux mouvements antiracistes et a fait plusieurs victimes ces derniers jours. Comme partout ailleurs, la police et les fascistes se protègent mutuellement.

Nous voulons remercier toutes les personnes qui ont contribué à ce que Genève reste antifasciste.
Ensemble continuons de développer une culture antifasciste et l’autodéfense populaire !

#Genève #Antifa #GenèveResteAntifa

Un commentaire »

Laisser un commentaire »