Nice : des fascistes attaquent des étudiant.e.s syndicalistes de Solidaires

2 septembre 2020 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le facebook du Collectif Antifasciste 06. Les identitaires sont directement impliqués, à travers leur nouvelle salle de boxe “club 1543”, ouverte depuis le 7 février 2020 et située au 9 rue Ribotti à Nice (siège de Lou Bastioun, local de Nissa Rebela), où s’entrainent ces agresseurs. L’attaque fasciste a été immédiatement revendiquée sur le telegram du groupe néonazi Ouest Casual.

[EDIT 5/09/2020 : Communiqué de presse de l’intersyndicale (CGT – FSU – SUD) de l’Université Côte d’Azur]

🔴 RENTRÉE UNIVERSITAIRE À NICE : DES FASCISTES ATTAQUENT DES ÉTUDIANT-E-S SYNDICALISTE 🔴

Hier, dés la rentrée à l’université de Nice, un commando fasciste a lâchement attaqué des etudiant-e-s syndicalistes Solidaires étudiant·e·s. Plusieurs étudiants ont fini en sang, dont un qui fut passé à tabac.

Le fascisme s’est encore illustré dans son rôle historique : anéantir les luttes sociales par l’intimidation et la violence.

Cette intrusion des fascistes en surnombre à l’université de Nice est rendue possible par un climat de haine délétère depuis plusieurs mois à Nice. L’extrême droite nage dans un sentiment d’impunité depuis que leurs idées triomphent au conseil municipal avec l’élection récente de Philippe Vardon (fondateur des Identitaires).

Aujourd’hui, il semble avoir passé le témoin de l’action violente aux nervis du Club 1543 où les hooligans d’extrême-droite s’y retrouvent et s’entraînent dans une salle de boxe identitaire qui a pignon sur rue. Sur les photos, on y retrouve Jean-David Cattin, ancien militaire Suisse et responsable national de la formation des identitaires.

Exigeons la fermeture de ce local qui permet à des bandes d’extrême-droite de s’organiser et de s’entraîner pour ensuite aller jouer le coup de poing contre des etudiant-e-s à l’université.

Un commentaire »

Laisser un commentaire »