Hérault : 7e bulletin du collectif des Antifascistes des Hauts-Cantons

8 mars 2020 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Il y a quelques semaines, le collectif des Antifascistes des Hauts-Cantons sortait la 7e édition de son bulletin : vous pouvez le télécharger en cliquant sur la couverture, et lire l’édito ci-dessous.

Eh oui, c’est la panade, la mouise ! Mais paradoxalement, à force d’être crevés
les yeux s’ouvrent.
Et oui, la démocratie fout le camp, lentement mais sûrement. Pas de coup d’État, pas de chars ni de militaires dans les rues et c’est ce qui nous leurre. Pas de dictature avérée. Juste la perversion progressive des mécanismes du pouvoir par les élus, juste la légitimité qu’ils prétendent tirer des urnes, même réduite à peau de chagrin – et que nous persistons à leur accorder mais jusqu’à quand ?
Un État policier au service du CAC40 et des fonds de pension pour tout horizon. L’alternative surjouée entre autoritarisme néolibéral ou fascisme néolibéral, Macron/Le Pen et aux municipales avant 2022.
Tandis que la gauche à la ramasse s’abîme dans la collaboration, se crétinise de confusionnisme et trempe dans un populisme nationaliste (« la république, c’est moi » d’un Mélenchon) qui se distingue mal de l’autre, l’identitaire (« au nom du peuple » d’une Le Pen) ; un peuple fantasmé, homogène, uni, un «bloc» pourtant en opposition complète à l’idéal démocratique de société : nécessairement, salutairement, multiple et… conflictuelle. C’était bien là le danger des Gilets Jaunes des débuts du mouvement et l’on espère vraiment qu’il l’a évité.
Seulement, la colère est noire comme la digne rage, les luttes se multiplient et se renforcent à coups de lacrymos et de grenades mutilantes, de massacre des acquis sociaux, les assemblées se réunissent et les veilleurs veillent : NO PASARAN !

Un commentaire »

Laisser un commentaire »