Coronavirus – Epidémie de racisme anti-asiatique

15 février 2020 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le site du NPA :

« Alerte jaune » à la une du quotidien régional Le Courrier picard du 26 janvier à propos du coronavirus. En rajoutant dans l’abjection raciste, son éditorial avait pour titre : « Le péril jaune ? ». Une expression à la mode aux siècles derniers pour évoquer le danger de voir les peuples asiatiques, dépeints comme aussi barbares qu’arriérés et inférieurs, dominer le monde. Un danger à nouveau évoqué dans la période actuelle de mondialisation capitaliste, avec la concurrence exacerbée que se livrent les divers impérialismes – notamment les Etats-Unis, l’Union européenne et la Chine, redevenue une puissance mondiale économique, politique et militaire. 

Titre de l’éditorial du Courrier Picard

La nouvelle épidémie de pneumonie à coronavirus (2019 n-Cov), apparue en Chine où elle a fait plus de mille morts, a ouvert la boîte de Pandore d’un racisme toujours bien vivace en France comme dans le reste du monde occidental. Les réseaux sociaux témoignent du retour en force de ce racisme. L’hashtag #JeNeSuisPasUnVirus rapporte un nombre grandissant d’insultes, d’humiliations, d’actes discriminatoires, de violences même à l’égard de personnes perçue comme asiatiques. Jusque-là généralement insidieux, il a pu prendre également des formes violentes – comme ces agressions (plus de cent) dont la communauté chinoise d’Aubervilliers a été victime entre novembre 2015 et août 2016, avec notamment le meurtre de Chaolin Zhang le 7 août 2016. Mais le stéréotype, paternaliste, qui a dominé est plutôt celui de l’Asiatique docile, besogneux, certes sournois et prolifique mais s’intégrant bien dans « notre » société. A la différence des Africains subsahariens et maghrébins… Un stéréotype bien utile pour stigmatiser et dévaloriser, par comparaison, ces autres populations issues de l’immigration.

Lire la suite ici

Un commentaire »

Laisser un commentaire »