Alliance Vita, hors de nos gares, hors de nos vies !

15 janvier 2020 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Communiqué de Femmes en lutte 93 à propos de la campagne d’affichage réactionnaire d’Alliance Vita dans les gares parisiennes, lu sur Paris Luttes Info :

A quelques jours de la reprise des débats sur la loi bioéthique au Sénat, le groupe Alliance Vita est de retour,en grand format, dans les gares parisiennes avec la complaisance de la justice. Femmes en lutte 93 exige le retrait de cette campagne indigne et violente.  Notre colère est grande, et notre lutte aussi, nous ne lâcherons rien face à l’extrême-droite antiféministe, LGBTQI+phobe et raciste !

A quelques jours de la reprise des débats sur la loi bioéthique au Sénat, le groupe Alliance Vita est de retour, en grand format, dans les gares parisiennes. Diffusées par Médiatransport, qui gère les espaces publicitaires de la SNCF et de la RATP, quatre affiches qui déclinent ce slogan : « La société progressera à condition de respecter la maternité/la parternité/la différence/la vie. » 

Pas de propos explicitement LGBTQI+phobes, pas de référence directe à la PMA, à la GPA, à l’avortement, mais chacun-e sait de quoi il s’agit : toujours la vieille rhétorique de défense de la famille hétérosexuelle blanche française traditionnelle attaquée par le méchant lobby LGBTQI+ et sur le point d’être grand remplacée… Toujours la même mise en cause de la légitimité des LGBTQI+ à accéder à la parentalité, de nos existences, de notre droit à vivre pleinement !

Le discours et fantasmes de l’extrême-droite antifémininiste et LGBTphobe n’ont rien à faire sur nos murs, dans nos gares, dans nos vies !

On rappelle qu’Alliance Vita est un groupe de pression mobilisé depuis les années 1990 contre le droit à l’avortement et le droit des femmes à disposer librement de leur corps, contre les droits des LGBTQI+ et leur accès au mariage comme aux droits reproductifs (PMA, GPA, etc.). Sous la devanture de « solidarité avec les plus fragiles », Alliance Vita, c’est dans les faits une organisation réactionnaire et d’extrême-droite qui est, entre autres, à l’origine du mouvement La Manif pour tous. Son objectif est clair : revenir sur les droits fondamentaux des femmes, acquis des luttes féministes, empêcher l’accès à de nouveaux droits pour les LGBTQI+ et maintenir notre marginalité juridique et sociale.

D’abord retirée, une décision de justice, rendue le 04 janvier, exige le réaffichage de la campagne Alliance Vita ! Cette décision est un déni de justice pour les femmes et les LGBTQI+ : nous n’avons pas à subir au quotidien le rappel à l’ordre patriarcal et hétérosexuel de plus qu’est cette campagne ! Retrait immédiat et définitif de toute la campagne Alliance Vita !

Le problème, c’est donc la légitimité assez incroyable qui est accordée à ce type d’organisation. Légitimité qui s’exprime de différentes manières : Alliance Vita a l’autorisation de faire des interventions en milieu scolaire dans des lycées sous contrats avec l’État ; le 23 mai 2018 Alliance Vita est invitée à dîner à l’Élysée par Emmanuel Macron ; Alliance Vita est auditionnée à plusieurs reprises dans le cadre des débats sur la révision de la loi biothétique.

Alors, les discours qui viennent nous dire que c’est une erreur malheureuse, les quelques politiques qui s’offusquent, ça fatigue : sa crédibilité, Alliance Vita la tire du fait qu’elle est reconnue comme un interlocuteur légitime au plus haut sommet de l’État. C’est l’État, c’est le gouvernement, c’est les pouvoirs publics qui font de groupes comme Alliance Vita le visage acceptable des LGBTQI+phobies ! Cette crédibilité, cette banalisation des discours violents et stigmatisants à l’égard des LGBTQI+, la décision de justice favorable à Alliance Vita en est la preuve !

Le plus beau dans tout ça, c’est quand Valérie Decamp, la PDG de Médiatransport, met ça sur le dos de la grève : Ce serait à cause des perturbations occasionnées par la grève contre la réforme des retraites que les services de Médiatransport auraient manqué de vigilance. Un seul truc à dire : MDR. Une tentative aussi évidente de faire porter le chapeau aux camarades de la RATP et SNCF en lutte, ça ne passe pas !

Nous, militantes féministes, queers, de Femmes En Lutte 93 réaffirmons notre soutien total et inconditionnel à nos camarades des transports en grève reconductible : ce mouvement est grand et digne, nous ne laisserons jamais le patronat nous diviser ! Grève générale !

Nous exigeons aussi que le retrait de cette campagne indigne et violente soit maintenu : Alliance Vita, hors de nos gares, hors de nos murs, hors de nos vies ! Notre colère est grande, notre lutte aussi, et nous lâcherons rien face à l’extrême-droite antiféministe, LGBTQI+phobe et raciste !

Solidarité des Travailleuses et Travailleurs en Lutte, Solidarité Féministe et Queer !

FEL93

 

Laisser un commentaire »