Marseille : rassemblement contre les voeux de Ravier

12 janvier 2020 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Ce vendredi 10 janvier 2020 avait lieu un rassemblement contre les voeux de Stéphane Ravier, maire RN du 13 et 14e arrondissement de Marseille, à l’appel du Collectif Antifasciste de Marseille et de Visa 13 :

Ensemble contre l’extrême-droite ! Rassemblement à 18h contre les vœux de (la mairie RN 13eme-14eme) Ravier au Dôme (48 Avenue de Saint-Just). Pour les élections municipales à Marseille, mobilisons nous contre le fascisme !

À l’heure où le gouvernement Macron-Phillipe attaque violemment nos acquis sociaux en s’appuyant sur des forces de l’ordre violentes et agressives pour faire taire toute forme de contestation et de résistance (au prix de très nombreux.ses bleéssé.es et mutilé.es), nous réaffirmons notre volonté unitaire de changement social, d’émancipation et de solidarité.

Cette politique est développée par les différents gouvernements au pouvoir depuis de nombreuses années qui ont accentué les logiques sécuritaires, racistes et réactionnaires.

C’est dans ce contexte qu’à Marseille, l’extrême-droite a pris place dans les quartiers nord avec l’élection de Ravier (RN) qui supprime toutes les initiatives culturelles et solidaires et brille par un autoritarisme faisant même fuir ses propres soutiens.

Stéphane Ravier est entré en campagne, affichant de manière totalement décomplexée sa volonté d’exclure les populations pauvres immigrées, mélangeant comme à son habitude, délinquance et immigration. Il souhaite lutter contre, selon ses propos, la « tiermondisation » de la ville, supprimant au passage tous les snacks de la Canebière, le marché des Arnavaux et projette de constituer une « brigade anti squat » en s’appuyant sur la police municipale.

À l’occasion de cette campagne, le collectif unitaire anti Ravier, regroupant plusieurs collectifs, associations, syndicats, … souhaite réaffirmer son opposition totale à ce parti car nous sommes antifascistes et antiracistes !

Le Rassemblement National n’est pas un parti comme les autres. Son histoire, ses idées, ses méthodes et ses relations en font le pilier principal de l’extrême-droite et du nationalisme français. Le 12 septembre 2019, Ravier rappelait sur le parvis de la gare Saint Charles qu’il a toujours été favorable à la peine de mort.

Le RN n’est ni l’ami du peuple, ni des travailleur-ses.

En matière d’éducation, leurs propositions sont passéistes : port de l’uniforme, retour de l’autorité du maître, roman national, fin de la gratuité de la scolarité pour les enfants d’étrangers, un retour en arrière aussi pour les femmes appelées à retourner au foyer et à perdre leurs droits durement acquis.

En ce qui concerne l’économie, après avoir prôné un libéralisme sans limite, le RN défend un protectionnisme mais ne propose rien pour sortir du système actuel. En effet, entre allègements des cotisations patronales, heures supplémentaires défiscalisées, refus d’augmentation du SMIC etc., le RN est l’ami des patrons et l’ennemi des salarié-e-s et des précaires. De plus, si le RN parvenait au pouvoir, il se lancerait dans une destruction programmée des outils de défense des travailleur-ses (syndicats, associations etc.).

Le RN n’est pas anti-système. Comme tant d’autres partis au pouvoir, celui-ci baigne dans des affaires de corruption, d’emplois fictifs et de détournements d’argent public pour leur compte. N’oublions pas que Ravier a organisé l’an dernier une soirée au Dôme pour présenter ses vœux pour la modique somme de 100 000 euros !!

Nous luttons pour la dignité de toutes les personnes sans distinction liée au genre, à l’origine, la nationalité, la couleur de peau, l’orientation sexuelle et la religion.
Nous souhaitons construire une société égalitaire, anti-autoritaire où personne n’est illégal.
Nous pensons que la vie ne rime pas avec repli identitaire, rejet des étrangers et soutien aux capitalistes mais avec solidarité, entraides, émancipation et liberté.

Rassemblons-nous dans la diversité contre le fascisme et pour la justice sociale ! Multiplions les actions et initiatives unitaires contre Ravier et sa politique fasciste. Pas une voix ne doit aller à l’extrême droite !

PS : A l’appel du Collectif antifasciste marseillais et de VISA13.

Laisser un commentaire »