Paris : soirée de soutien à Rouvikonas

3 juin 2019 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Quand :
7 juin 2019 @ 20:00 – 22:00
2019-06-07T20:00:00+02:00
2019-06-07T22:00:00+02:00
Où :
CNT
33
rue des Vignoles
75020 Paris

Le durcissement de la répression contre Rouvikonas atteste, comme partout, la volonté d’anéantissement des idées divergentes. Deux membres du collectif anarchiste de Grèce, Nikos et Giorgos (le co-fondateur du groupe) viennent d’être condamnés à payer 60 000 euros d’amende (soit 30 000 individuellement) avant le 14 juin. Identi és à la suite del’attaque du Parlement en soutien à Dimitris Koufontinas, un camarade incarcéré à perpétuité en grève de la faim, les deux activistes risquent 10 ans de prison s’ils ne payent pas sous deux semaines. Menacé dans son ensemble par 200 000 euros d’amende (à quoi s’ajoute 25 000 euros de frais de justice), Rouvikonas est une cible privilégiée de l’Etat. Et réciproquement.

Formé en 2013 au sein du mouvement social issu de la crise, ils œuvraient à l’origine en tant que collectif de soutien aux prisonniers politiques et ont rapidement élargi leurs combats à l’envergure des oppressions étatiques. Ils se distinguent par la radicalité de leur propagande par le fait » et leur culture prononcée de « l’entraide ». Ils cumulent aujourd’hui plusieurs centaines d’actions d’envahissement, de sabotage, de soutien local comme international. La pluralité, la fréquence et la durabilité de leur engagement, à quoi s‘ajoute une large communication, inscrivent la possibilité de la dissidence dans l’opinion publique. Parmi les piliers d’Exarcheia (le quartier anarchiste d’Athènes), la répression subie par le groupe équivaut au contre pouvoir qu’il représente.

Partout, l’Etat, le Fascisme et le Pouvoir frappent notre résistance. Notre réponse doit être proportionnelle, retrouvons nous pour la construire.

S’il n’y a pas de solution c’est que tu ne l’a pas encore crée.” Giorgos K.

Laisser un commentaire »