Pour une lecture profane des conflits et des guerres

18 octobre 2014 4 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Quand :
25 octobre 2014 @ 08:00 – 15:00
2014-10-25T08:00:00+00:00
2014-10-25T15:00:00+00:00
Où :
Cinéma La Clef
21 Rue de la Clef
75005 Paris
France
Coût :
Entrée libre 

Des militants du MRAP de différents comités vous invitent à ce colloque/débat.

Avec la participation de Michèle Sibony de l’UJFP.

De 10H à 12H30 et de 14H à 17H.

Matin :

Témoignage et réflexions Pierre Barbancey, grand reporter à l’Humanité, Lauréat du Prix Bayeux des correspondants de guerre 2002, (sous réserve d’un départ en reportage)

« Activer les oppositions ethnico-religieuses et mieux diviser pour mieux régner – Du discours colonial à la légitimation du Choc des civilisations » par Harana Paré de l’AFASPA

« Le religieux dans la crise yougoslave des années 1990 » par Catherine Samary, économiste, militante altermondialiste et chercheure spécialisée sur les Balkans

« Israël/Palestine : Substitution d’un conflit colonial et territorial en conflit confessionnel- Un brouillage de cartes classique » par Michèle Sibony responsable de l’UJFP

Après-midi

« Derrière les antagonismes sunnites / chiites, le religieux , une arme d’influence » par Bernard Hourcade, directeur de recherche émérite CNRS, spécialiste de l’Iran

« Pakistan : conflit sunnites-chiites et changement social » par Mariam Abou Zahab, chercheure, chargée de cours à l’INALCO

« L’instrumentalisation du religieux dans une nouvelle construction du « eux » et « nous » : l’islam comme nouvel ennemi ? Légitimation des interventions extérieures et des politiques xénophobes et racistes à l’intérieur » par Saïd Bouamama, sociologue et militant du FUIQP

4 commentaires »

  1. sakura 27 octobre 2014 at 18:09 - Reply

    Il adapte son discours à son public, parce que ce n’est pas ce qu’il disait il y a un mois à un débat organisé par Souria Houria (l’invitation a d’ailleurs créé de grosses polémiques chez les opposants syriens), où à plusieurs reprises il a précisé être ami avec l’ambassadeur d’Iran.

  2. nomore 27 octobre 2014 at 13:40 - Reply

    Personna non grata pas tant que ça , pour beaucoup de camarades et d’opposant-es Iranien-nes Hourcade est un Vrp du régime fasciste et théocratique de Khamenei , il est toujours et restera toujours aussi servile envers le régime de Téhéran comme avec celui de Bachar.

    Régimes totalitaires que Mr Hourcade définit dans ses conférences comme des régime « Républicains » fallait oser.

    il suffit juste de lire sa prose sur la poubelle « Agoravox »

    .agoravox.tv/actualites/international/article/l-iran-n-est-pas-une-dictature-39646

    On aimerait bien entendre Hourcade sur les 850 executions qui on eu lieu en Iran depuis l’arrivée au pouvoir de son chouchou le prétendu « Modéré » Hassan Rouhani ou encore sur l’exécution récente de Reyhaneh Jabbari condamnée à mort et pendue le Samedi 25 Octobre 2014 parce qu’elle s’était défendue contre un violeur et qui plus est ancien Agent de la police politique et du Ministère des renseignements.

    Marg Bar Diktators

  3. webmestre 27 octobre 2014 at 06:14 - Reply

    J’étais au colloque. Hourcade a précisé qu’il était personna non grata en Iran depuis 6 ans.
    Son intervention était subtile et n’était pas une apologie du régime iranien.
    Le texte sera en ligne sur Repères antiracistes, et chacun pourra juger.
    Solidairement.

  4. sakura 26 octobre 2014 at 18:12 - Reply

    Le Mrap déconne… Inviter Hourcade, un proche du régime iranien, à débattre sur pareil sujet, il faut le faire !

Laisser un commentaire »