Paris : violences policières, riposte populaire (manif de soutien)

6 novembre 2014 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Quand :
8 novembre 2014 @ 13:00 – 16:00
2014-11-08T13:00:00+00:00
2014-11-08T16:00:00+00:00
Où :
Place de la Bastille
Paris
France

Dimanche 26 octobre Rémi Fraisse est mort, tué par la police lors de la lutte contre le barrage de Sivens.

Depuis cette date, des mobilisations ont lieu en France et ailleurs, partout où la douleur d’apprendre la mort de quelqu’un sous les coups de la police est insupportable. Mardi 4 novembre, le pouvoir a finalement répondu à la colère qui monte : les travaux du barrage reprendront, la zone du Testet sera évacuée, on efface tout et on continue…

Que fait la police ?

Au cours des luttes de ces dernières années, la police a blessé et mutilé des dizaines de personnes en réprimant des révoltes, des mouvements sociaux, des actions syndicales et des luttes contre des projets nuisibles comme le barrage du Testet.
La violence de la police dans les quartiers populaires, est quotidienne.

Elle s’exprime par le bouclage des quartiers, les contrôles au faciès, les expulsions, les rafles de sans-papiers. On dénombre une quinzaine de morts chaque année. A chaque fois des collectifs se montent et luttent contre la violence de la police et son impunité.

Que défend la police ?

Par la violence, la police maintient l’ordre établi, les intérêts des puissants. Quand la solidarité et la révolte s’organisent et gagnent du terrain, la police n’hésite plus à emprisonner, blesser, mutiler et tuer. Journalistes et politiciens commentent en séparant les bons des mauvais, les violents des non-violents, là où l’expérience nous montre que les armes de la police ne font aucune distinction entre les manifestants.

Résistons ensemble !

[…], une occupation de la CAF, un fauchage d’OGM, une réquisition de logement vide sont autant d’actes de révolte et de colère légitimes.

Lorsqu’ils tuent l’un d’entre nous, ils nous disent que notre vie n’a aucune valeur.

Prouvons-leur que prendre une de nos vies leur coûtera très cher.

Assemblée de lutte pour Rémi

Un commentaire »

Laisser un commentaire »