Paris : Toutes ensemble contre leurs états de guerre

9 mars 2016 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Quand :
13 mars 2016 @ 15:00 – 18:30
2016-03-13T15:00:00+01:00
2016-03-13T18:30:00+01:00
Où :
Place de la Bastille
Paris
France

Le groupe Lesbiennes Of Color appelle les femmes, les féministes, les lesbiennes à descendre dans la rue et rejoindre la manifestation « Toutes ensemble contre leurs états de guerre » :

Lesbiennes of ColorContre le capitalisme, contre l’état d’urgence, contre le patriarcat, contre le sexisme, contre l’extrême droite, contre les racismes, contre l’austérité, contre la réforme du code du travail
Pour célébrer les luttes des femmes partout dans le monde.
Toutes dans la rue, Résistons !

En ce 8 Mars, journée internationale des droits des Femmes le groupe Lesbiennes Of Color souhaite rendre hommage à toutes les Femmes et Lesbiennes qui résistent au quotidien par leurs actions individuelles et collectives dans le monde.

Chhattisgarh, Inde – Soutenons Soni Sori fervente défenseure de la cause des Adivasi membre du parti Admi Aam. Elle lutte contre les exactions de l’armée indienne qui mène la guerre aux naxalites en terrorisant la population. Refusant de se taire elle passe 3 ans en prison où elle a été torturée et violée. Le 20 février dernier Soni Sori est victime d’une attaque lâche où des hommes lui ont jeté un produit abrasif au visage. Toujours debout et forte elle continue de se battre et déclare ne pas avoir peur de la mort.

Manipur, Inde – Irom Sharmila en grève de la faim depuis 15 ans. Elle proteste contre l’AFSPA loi qui protège les paramilitaire indien de l’Assam Riffles leur donnant des droits spéciaux. Refusant de se renier elle est de nouveau arrêtée le 2 mars 2016.

Honduras – A Berta Caceres militante écologiste assassinée le 3 mars 2016. Elle luttait contre la construction du barrage d’Agua Zarca, sur la rivière Gualcarque, dans le nord-ouest du Honduras

A toutes les femmes qui fuient leur pays en guerre.

Partout où les guerres sévissent, les femmes et les enfants sont les plus touchées parmi la population civile: sur place elles subissent, bombardements, viols, harcèlement, intimidations et déplacements forcés. Contraintes à l’exil où le long du parcours, parce que femmes, elles subiront des menaces en permanence, forcées à la prostitution, harcelées, des accouchements périlleux, des fausses couches si elles ne sont pas mortes en traversant la mer.

En France, une femme décède tous les trois jours sous les coups de son conjoint.
Chaque année, Près de 86 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de viols ou de tentatives de viol. Alors que l’état coupe les financements et réduit les subventions aux associations.

La loi Macron El khomri Valls offensive violente contre le code du travail qui touche encore plus les femmes.
Les violences faites aux femmes répondent à la logique du patriarcat qu’elles soient commises au sein du foyer, du couple, de la famille, par l’état avec sa police et son armée ou par des groupes armés, par les dirigeants politiques. Le patriarcat est un régime politique, violent, dominant, hétérosocial entre les mains des hommes. Pouvoir acquis par la force ils s’efforcent coûte que coûte à le conserver.

Enragez-vous, donnez de la voix

On vous attend nombreuses !

Le groupe Lesbiennes Of Color

Laisser un commentaire »