Paris : présentation de Juives et Juifs révolutionnaires

1 novembre 2015 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Quand :
2 novembre 2015 @ 19:00 – 22:00
2015-11-02T19:00:00+01:00
2015-11-02T22:00:00+01:00
Où :
CICP
21T Rue Voltaire
75011 Paris
France
Coût :
Entrée libre

19h : Ouverture des portes – Chansons révolutionnaires yiddish
20h : Présentation de notre action

JJRPourquoi un collectif Juives et Juifs Révolutionnaires ?

Parce que le passé ne s’est envolé nulle part.

Parce que l’antisémitisme est un produit de l’Europe impérialiste et coloniale et qu’il le reste, même s’il s’est diffusé partout dans le monde.

Parce que c’est un outil de la bourgeoisie pour se protéger en dirigeant la colère populaire sur une minorité présentée frauduleusement comme une classe dominante.

Parce que de l’Algérie coloniale à la gestion coloniale actuelle des quartiers populaires, le pouvoir désigne les Juifs pour protéger le système raciste en divisant les oppriméEs et en déviant contre la minorité juive la colère des autres minorités raciséEs.

Parce que l’antisémitisme est un élément structurant du roman national français, lié à la définition de la « majorité nationale » comme blanche et de culture chrétienne.

Parce que l’histoire de nos familles, c’est l’oppression subie, mais c’est aussi la résistance et la lutte.

Parce que l’histoire de la minorité nationale juive, c’est aussi une histoire de lutte pour la révolution sociale, d’autodéfense face à l’antisémitisme, au sein des différentes tendances du mouvement ouvrier juif.

Parce que cette histoire de lutte n’est pas finie, qu’elle n’appartient pas au « passé », tant que nous la portons.

Parce que non, l’antisémitisme n’est pas mort avec la défaite du nazisme, que c’est une réalité vécue par les membres de la minorité nationale juive, c’est à dire celles et ceux qui sont assignéEs, racialiséEs à partir d’une filiation, d’une culture, qu’ils soient religieusement juifs ou non.

Parce que l’antisémitisme explose, comme tous les racismes, et développe son influence idéologique y compris dans les mouvements ouvriers et progressistes.

Parce que non, ce ne sont pas « les sionistes », quels que soient leur courant, qui créent l’antisémitisme, même s’ils rejoignent les antisémites sur l’idée de deux mondes irréductiblement séparés et incompatible.

Parce que si nous combattons le colonialisme sous toutes ses formes, que nous affirmons notre solidarité avec les Palestiniennes et Palestiniens comme avec tous les oppriméEs, nous refusons d’être des « Juifs et Juives de service » et de tolérer l’antisémitisme sous ce prétexte.

Parce que nous refusons de considérer, comme les antisémites, d’une part, et les sionistes d’autre part, que la minorité juive n’a pas sa place en France, en Europe, ou partout dans le monde.

Parce que nous ne pensons pas que la lutte contre l’antisémitisme passe par le soutien à un nationalisme, à un projet colonial, à des discours racistes, à un racisme d’État, à des discours islamophobes.

Parce que nous pensons que les courants du sionisme isolent la minorité juive des autres oppriméEs et affaiblit la compréhension de l’antisémitisme.

Parce que nous pensons que la lutte contre l’antisémitisme doit s’inscrire dans la lutte antiraciste au côté des autres minorités nationales oppriméEs.

Parce que l’alternative à l’antisémitisme, c’est pour nous la lutte contre le racisme sous toutes ses formes, la lutte des classes et le combat pour la révolution sociale associée à l’autodéfense juive.

Parce que nous voulons défendre et faire vivre cette culture diasporique, qui a donné tant de force au mouvement révolutionnaire international.

Parce que nous ne tendons pas l’autre joue. Parce qu’on peut se défendre, ici bas, sans reprendre le mode de pensée de celles et ceux qui nous oppriment et ont opprimé nos familles !

2 commentaires »

  1. Elies 7 août 2016 at 17:20 - Reply

    Moi aussi je vous soutien parce que nous sommes égaux sur cette terre nous tous
    Freres dans çe monde,je suis pas antisémite
    Parce que ma psy est juif et elle m’a montré que toute personne doit vivre dans çe monde
    Je vous encourage quoi qu’il arrive je vous soutien je suis musulman et je vous admire
    Si vous voulez mon numéro

  2. DANIEL APTEKIER-GIELIBTER 7 janvier 2016 at 14:41 - Reply

    19 paragraphes expliquant l’utilité de la constitution d’un collectif « Juives et Juifs Révolutionnaires ».
    17 auxquels j’adhère…
    Mais le 2e et le 3e sont particulièrement simplistes et erronés.
    L’antisémitisme ne date pas de « l’Europe impérialiste et colonialiste ». Il existait, en Europe, bien avant le développement du capitalisme et de son avatar impérialiste, et dans les terrains de la conquête coloniale bien avant l’arrivée des colons européens.
    Il n’est pas inutile de relire Léon Poliakov » et son ‘Histoire de l’Antisémitisme » (de l’Antiquité à 1993).
    Daniel

Laisser un commentaire »