Paris : discussion sur le thème « Extrême droite et éducation »

26 février 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Soirée « Questions de classes » autour du dernier numéro de la revue N’autre école

« Nous pensons qu’il y a un lien intime et nécessaire entre pédagogie et lutte sociale et que les réflexions, les luttes et les pédagogies se partagent ». Ainsi peut-on résumer la dynamique qui porte la revue N’autre école et le site questions de classes, depuis leur lancement. Sorti cet hiver, le numéro 5 de la revue consacre un long dossier aux extrêmes droites et l’école. Il incarne pleinement cette volonté de relier réflexions pédagogiques et luttes sociales et politiques.

Cette soirée au Lieu-Dit est l’occasion de se retrouver autour de certain-e-s auteur-e-s ayant contribué à ce numéro, en compagnie du collectif d’animation de la revue. À partir de témoignages d’enseignants et d’habitants des communes au main du FN, de décryptages des thématiques au cœur de l’offensive réactionnaire (Histoire, culture, laïcité, etc.) et d’une cartographie de la nébuleuse des « réac-publicains », ce numéro ne se contente pas de décortiquer le programme éducatif des droites extrêmes, il met en lumière ses enjeux, son histoire, sa diffusion… et surtout envisage des pistes, sociales, syndicales, politiques et pédagogiques pour reprendre l’initiative.

Ce dossier entend ne pas laisser le monopole de la contestation de l’école telle qu’elle est, c’est-à-dire déjà trop inégalitaire et autoritaire, aux seuls « réac- publicains ». Comment résister ? Puisque la démocratie est en crise, il s’agit de la repenser dès l’école où les élèves construisent des savoirs partagés et s’approprient une connaissance méthodique et poétique du monde. C’est aussi là qu’ils et elles peuvent expérimenter des formes de vie collective, apprendre à coopérer et à agir ensemble dans la réciprocité. La passion de l’égalité pour donner une perspective à la vie, en somme.

Composé de militantes et de militants de différents horizons syndicaux, associatifs et sans étiquette, Le collectif d’animation travaille à diffuser une réflexion critique pour que les luttes pour une autre école dans une autre société se construisent chaque jour, à la base, sur le terrain, dans les AG, dans la rue et les quartiers.

La soirée permettra de (re)découvrir la revue N’autre école, le site coopératif Questions de classes et la collection de livres N’autre école aux éditions Libertalia.

Laisser un commentaire »