Montpellier : Marcel DIAZ, de Freinet à la lutte antifasciste

17 septembre 2014 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Quand :
19 septembre 2014 @ 16:00 – 18:30
2014-09-19T16:00:00+00:00
2014-09-19T18:30:00+00:00
Où :
Centre Ascaso-Durruti
6 Rue Henri René
34000 Montpellier
France

MarcelDiaz-couv1Sylvie MAUGIS et Hugues PETERELLE  viendront nous présenter leur livre :  » Marcel DIAZ, de Freinet à la lutte antifasciste » Espagne 1936-39  la présentation sera suivie d’un « Fallait-pas » chacun apportant un truc à boire et à manger à partager ensemble.

Marcel Diaz est né en 1920 à Marseillan, issu d’une famille espagnole débarquant en France en 1916. Enfant il préfère découvrir par lui-même ce qui l’intéresse, gambader dans la nature ou  faire l’école buissonnière… la curiosité et la liberté le mènent ! Les circonstances de la vie font qu’il fréquentera en 1930 l’école de saint Paul de Vence où Célestin Freinet est instituteur. Une rédaction de Marcel déclenchera bien malgré lui une émeute d’extrême droite cléricaliste contre Célestin Freinet.

De retour à Marseillan, la vie suit son cours jusqu’au jour où sa famille est expulsée vers l’Espagne, en 1934. Quand arrive la révolution espagnole en 1936, c’est avec le même esprit curieux qu’il se retrouve au cœur du  conflit. Il rejoint la colonne CNT-UGT Torres Benedito. Il a alors 16 ans. Il combattra sur le front de Teruel. Fait prisonnier à Alicante, il est interné au camp d’Albatera puis mis en prison dans le village familial…

 En 1945, il quitte clandestinement l’Espagne. Soixante- quinze ans après le début de la révolution espagnole, Marcel a voulu témoigner de cette période et celle de son adolescence et de son aventure révolutionnaire.

Plus d’infos

Un commentaire »

  1. marcel diaz 4 juin 2015 at 20:42 - Reply

    Depuis le premier jour c’est en Espagne que j’ai eu l’occasion de lutter contre le fanatisme,la dictature ou il avait tant de misére dont la bourgeoisie a bien exploité pour s’enrichir.Pour moi ,depuis ce jour-là ma seule finalité était de pouvoir lutter et de laissser derriére moi un avenir de paix, de liberté et de Fraternité
    Marcel Diaz

Laisser un commentaire »