Besançon : conférence sur « L’école des réac-publicains »

12 mars 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Quand :
23 mars 2017 @ 19:00 – 22:00
2017-03-23T19:00:00+01:00
2017-03-23T22:00:00+01:00
Où :
amphithéâtre Donzelot, Faculté de Lettres
32 Rue Megevand
25000 Besançon
France

Jeudi 23 Mars 2017, l’AMEB SOLIDAIRES étudiant-e-s organise avec le soutient du CAB une conférence / débat avec Grégory Chambat à propos de son livre : « L’école des réac-publicains » , aux éditions Libertalia (lien).

Grégory Chambat est enseignant. Il est l’auteur de Pédagogie et Révolution (2011), Apprendre à désobéir (2013), L’École des barricades (2014). Il coanime le site et la revue Questions de classe(s). La pédagogie noire du FN et des néoconservateurs L’École est le champ d’intervention privilégié d’une galaxie intellectuelle et médiatique caressant le rêve de rétablir un état scolaire – et social – ancien. Pour ces « réac-publicains » (Natacha Polony, Jean-Paul Brighelli, Alain Finkielkraut, Éric Zemmour…) évoquant inlassablement l’effondrement du niveau et la décadence de l’institution, le redressement de l’École préfigurerait la restauration de l’ordre et de la nation. Leurs incessantes et virulentes polémiques s’inscrivent dans une tradition méconnue, celle de l’intérêt jamais démenti de l’extrême droite pour l’éducation. Cet ouvrage relate l’histoire de cette « pédagogie noire » et décrypte ses déclinaisons contemporaines afin d’en révéler les enjeux sociaux et idéologiques. Entre les sirènes du « nostalgisme » réactionnaire et le renoncement à toute perspective de transformation, il s’agit de retrouver le chemin d’une pédagogie de l’émancipation.

Mise à jour : la conférence « l’école des réac-publicains »,initialement prévue avec Grégory Chambat, sera animée par Samuel Ronsin. Samuel Ronsin tout comme Grégory Chambat fait également parti du collectif Questions de Classe(s), il a participé à la rédaction du dernier numéro de la revue N’autre école concernant les rapports entre les extrêmes droites et de l’école.

Laisser un commentaire »