1973 : assassinat de Salvador Allende

14 septembre 2014 3 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Quand :
10 septembre 2016 – 11 septembre 2016 Journée entière
2016-09-10T22:00:00+00:00
2016-09-11T22:00:00+00:00

Salvador-AllendeLe 11 septembre 1973, Salvador Allende est assassiné, pendant le coup d’état, soutenu et orchestré par les Etats Unis, qui porte au pouvoir la dictature du général Augusto Pinochet. Comme l’Amérique Latine dans son ensemble, le Chili est dans l’oeil du cyclone, dont l’épicentre est Washington. Pas question, pour Uncle Sam, de risquer un rapprochement avec l’Union Soviétique, et un nouveau Cuba.

L’influence américaine sur toute l’Amérique Latine, cependant, est bien antérieure à la Guerre Froide. Dès 1823, la doctrine Monroe proclame l’indépendance politique des Etats Unis en refusant toute ingérence politique et militaire européenne sur le continent américain… tout en posant les jalons d’un interventionnisme des Etats Unis, dans les affaires de tous les états des Caraïbes et du Sud du Rio Grande…

Lire la suite sur le site La Contre-Histoire

3 commentaires »

  1. Eduardo Campos 7 septembre 2017 at 02:31 - Reply

    SALVADOR ALLENDE NE SE PAS SUICIDE.

    Les personne que font ces déclarations induit la population du Québec en erreur.
    Aujourd’hui 47 ans plus tard ont sais la vérité qu’il fut ultime para un militaire fasciste nomme Javier Palacio.
    Fut une conspiration qu’ont couté des milliers de vie et des milliers des exile.
    Note : les individus que propage la version du suicide se limitent a répète la version donnée par les traitres fascistes qu’ont manque a son devoir de loyauté Enver le gouvernement de l’Unité Populaire dirige par le président Allende.

    Le document déclassifie de la CIA confirme le complot et le crime commît contre la présidente de la république du CHILI.
    Carlos Barra
    Citoyen Chilien résidant au Québec.

  2. Jasmine 13 août 2017 at 03:32 - Reply

    Mais il s’est pas suicidé, Allende ?

    • La Horde 17 août 2017 at 00:08 - Reply

      si tu lis l’article jusqu’au bout, c’est ce qui est écrit : mais pousser quelqu’un au suicide dans un palais assiégé on peut appeler ça un assassinat…

Laisser un commentaire »