Isère : 8e rencontre de luttes et de résistance

16 janvier 2015 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

visu-recto-renc17jan1515h – 23h – Stands associatifs – Expositions
Deux grands débats (programme en pdf)

17h Éric Fassin
Les Boucs émissaires du néolibéralisme
20h Philippe Corcuff
L’extrême droitisation et comment en sortir

Dénoncer le racisme individuel à l’occasion de « dérapages » qui se multiplient est important mais n’est plus suffisant. Il faut prendre en compte la réalité des discriminations au quotidien, érigées en système, et ne pas occulter le rôle du racisme institutionnel.

Le traitement étatique et municipal des populations rroms en est l’illustration la plus brutale. Nous sommes bien en présence d’une « politique de la race » : on assigne aux Rroms une différence supposément culturelle pour justifier en retour de les traiter de manière discriminatoire.

Mais les politiques de racialisation concernent pareillement d’autres catégories de la population. C’est le cas depuis longtemps avec l’injonction d’intégration adressée aux descendants de l’immigration postcoloniale, comme si certains Français devaient éternellement faire la preuve de leur « identité nationale ».

Dans l’actualité d’une France et d’une Europe néolibérales où s’accroissent les inégalités de classes, ces politiques de stigmatisation servent de dérivatif.

Il ne suffit plus de dénoncer les racistes, ni même les partis racistes. Il faut s’en prendre aux politiques de racialisation. Refusons d’accepter l’inacceptable, et d’être les complices ou même les témoins de l’organisation politique de la concurrence généralisée entre les victimes d’un même système inégalitaire.

Ras l’Front Isère

Laisser un commentaire »