Chambéry : Concert Sans Frontières, projection “Aube Dorée, une affaire personnelle”

14 mars 2018 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Quand :
30 mars 2018 @ 20:30 – 23:30
2018-03-30T20:30:00+02:00
2018-03-30T23:30:00+02:00
Où :
SALLE LA JACOBELLE
Chemin de la Cascade
73000 Jacob-Bellecombette
France
Contact :
Concert Sans Frontières

VENDREDI 30 MARS – PROJECTION – 20H30

AUBE DORÉE, UNE AFFAIRE PERSONNELLE

RÉALISÉ PAR INFOWAR (Grèce – 2014)

« Mon homme est juif, un de mes fils gay, un autre anar et moi féministe de gauche, fille d’immigré. Si Aube Dorée vient aux affaires notre seul problème sera dans quel wagon nous monterons. ».
L’effondrement économique, l’instabilité politique, et les relations familiales sont au premier plan de ce documentaire qui essaie de comprendre ce qui se passe dans la tête des Aubedoriens qui se posent en « victimes du système ». La réalisatrice a dédié plusieurs années de travail à ses recherches autour du parti néo nazi grec qui occupe toujours la troisième place sur l’échiquier politique grec après des décennies d’actions meurtrières. Comprendre pour mieux combattre !

A propos de Concert Sans Frontières :

Cela fait maintenant cinq ans que des individu-es et différentes organisations (la CNT, la FA, le SCALP) impliquées dans la lutte antifasciste organisent ce “Concert Sans Frontières”. Cinq ans que cet événement festif rassemble celles et ceux qui souhaitent lutter contre l’extrême droite et ses idées.

Comme chaque année, pour permettre au plus grand nombre de participer, l’entrée du concert est à prix libre. Les bénéfices contribuent à soutenir diverses causes et structures qui participent aux luttes pour un monde sans frontières ni barbelés, pour la liberté de circulation, contre tous les nationalismes. En accord avec cette démarche, tous les groupes jouent bénévolement. Seuls leurs frais de déplacement sont pris en compte. Avec les concerts précédents, nous avons pu soutenir des associations locales d’aide aux sans-papiers et des camarades antifascistes de Lyon en procès. Au niveau international, nous avons soutenu l’Anarchist Black Cross de Moscou, qui vient en aide aux anarchistes et antifas criminalisé-es en Russie ; et nous avons également fait parvenir notre soutien aux révolutionnaires kurdes du Rojava qui lutte contre les fascistes de DAESH, ou encore à une école libertaire en Argentine.

Comme l’an dernier, en plus du concert de samedi, nous proposons la veille la projection d’un documentaire suivi d’un débat car nous souhaitons que ce week-end soit un moment festif, mais aussi de réflexion sur la montée de l’extrême droite et sur les manières de s’y opposer.
D’autant plus que cette cinquième édition du “Concert Sans Frontières” se déroule alors que les néo-fascistes du “Bastion Social” ont ouvert un local à Chambéry. Sous ce nouveau nom, et une pseudo reconversion dans la “solidarité entre bons Français”, se cache toujours le même groupuscule haineux qui instrumentalise la misère et se complaît dans les actes violents comme l’a démontrée l’attaque sur la soirée de rentrée de la fédération anarchiste dans le bar Chez Gigi le 20 octobre dernier.
En Savoie comme ailleurs, la banalisation des idées réactionnaires sont la conséquence directe d’un système capitaliste en crise, dans lequel les partis politiques traditionnels participent à une fascisation de la société par la répression sociale et l’exaltation nationale.

C’est pourquoi, au-delà de cet événement, le Collectif Sans Frontières agit aussi tout au long de l’année pour contrer la propagande des fachos et leur tentative d’implantation. Cela passe, entre autres, par l’organisation d’actions qui font vivre nos valeurs de solidarité envers tou-te-s les opprimé-es. Cette année, nous avons notamment proposé des soupes autogérées permettant, entre autre, la collecte de matériel et de fonds pour soutenir les migrante-s arrivé-es dans la région.
Face aux fascistes et à leur haine, nous continuerons à nous organiser collectivement pour mieux riposter !
Au quotidien, au boulot, dans nos quartiers, nos lycées, nos campagnes… ne cédons rien, prenons l’offensive !

Laisser un commentaire »