C’était hier

L’antifascisme a une histoire, ou plutôt des histoires : celle de l’antifascisme “originel” (celui des années 1930-1940), celle de l’antifascisme “moderne” (issu de l’antifascisme radical des années 1980), celle de l’antifascisme actuel.

Or le “devoir de mémoire” ne regarde pas que les États, et n’est pas uniquement celui de la contrition : s’il est essentiel de ne jamais oublier les horreurs du passé, et de savoir d’où vient ce à quoi nous nous opposons, il importe aussi de se souvenir de toutes celles et de tous ceux qui se sont opposés au fascisme, sous toutes ses formes.

Dans notre pratique antifasciste, il faut aussi nous appuyer sur l’histoire récente de notre mouvement, un “patrimoine” que La Horde voudrait faire connaitre et faire partager. C’est aussi le sens de cette rubrique.