Calendrier

Mar
22
mer
Paris : Film-débat « La montée de l’extrême de droite, une fatalité ? » @ Amphi des Grands Voisins
Mar 22 @ 19:00 – 21:00

Projection – débat autour du film de Bertold Brecht « Kuhle Wampe – A qui appartient le monde? » (Les ventres vides)
En VO sous-titré français
Allemagne 32, France 2017 : la montée de l’extrémisme de droite est-elle une fatalité? Le film de Brecht et Dudow témoigne de la force du mouvement populaire en Allemagne. Et pourtant… Voilà qui nous concerne. Ce film reflète une tendance aux montées des extrémismes dans nos sociétés actuelles.
Quelles logiques aujourd’hui dans la montée des fascismes ? Comment y faire face ?
Le débat s’articulera autour d’interventions de Riposte Antifasciste et d’autres associations.

Mar
23
jeu
Besançon : conférence sur « L’école des réac-publicains » @ amphithéâtre Donzelot, Faculté de Lettres
Mar 23 @ 19:00 – 22:00

Jeudi 23 Mars 2017, l’AMEB SOLIDAIRES étudiant-e-s organise avec le soutient du CAB une conférence / débat avec Grégory Chambat à propos de son livre : « L’école des réac-publicains » , aux éditions Libertalia (lien).

Grégory Chambat est enseignant. Il est l’auteur de Pédagogie et Révolution (2011), Apprendre à désobéir (2013), L’École des barricades (2014). Il coanime le site et la revue Questions de classe(s). La pédagogie noire du FN et des néoconservateurs L’École est le champ d’intervention privilégié d’une galaxie intellectuelle et médiatique caressant le rêve de rétablir un état scolaire – et social – ancien. Pour ces « réac-publicains » (Natacha Polony, Jean-Paul Brighelli, Alain Finkielkraut, Éric Zemmour…) évoquant inlassablement l’effondrement du niveau et la décadence de l’institution, le redressement de l’École préfigurerait la restauration de l’ordre et de la nation. Leurs incessantes et virulentes polémiques s’inscrivent dans une tradition méconnue, celle de l’intérêt jamais démenti de l’extrême droite pour l’éducation. Cet ouvrage relate l’histoire de cette « pédagogie noire » et décrypte ses déclinaisons contemporaines afin d’en révéler les enjeux sociaux et idéologiques. Entre les sirènes du « nostalgisme » réactionnaire et le renoncement à toute perspective de transformation, il s’agit de retrouver le chemin d’une pédagogie de l’émancipation.

Mise à jour : la conférence « l’école des réac-publicains »,initialement prévue avec Grégory Chambat, sera animée par Samuel Ronsin. Samuel Ronsin tout comme Grégory Chambat fait également parti du collectif Questions de Classe(s), il a participé à la rédaction du dernier numéro de la revue N’autre école concernant les rapports entre les extrêmes droites et de l’école.

Mar
25
sam
Paris : Salon International du livre antifasciste @ ENS, Salle des Résistants
Mar 25 @ 10:00 – 16:00

Bienvenue au 3ème Salon International du livre antifasciste et des écrits de résistance à l’extrême droite

  • des historiens ayant examiné la question des origines, des circonstances et des conséquences de la montée de l’extrême droite actuelle en France mais aussi dans d’autres pays (tels Valérie Igounet, Jean-Paul Gautier, Florent Brayard, Anne Tristan, Maurice Rajfus, etc.),
  • des témoins présentant leur expérience vécue ( telle, Lydie Salvayre, fille de républicains espagnols, etc.)

Conférences-débat, dédicaces

Le but de ce Salon, modeste mais important, est de briser le silence, face à l’obligation de respect et à l’interdiction de « diaboliser » qui se mettent en place de plus en plus clairement désormais. À cette respectabilité, établie sur l’escamotage ou la minimisation de la réalité, sont opposés tout simplement les faits. Leur analyse, elle, est laissée à l’appréciation de chacun, selon sa sensibilité, et la discussion n’aurait pas de sens si elle n’était totalement ouverte. Un moment de rencontre, de réflexion, d’amitié et de solidarité antifasciste dont nous avons et allons encore plus avoir besoin.

Mar
26
dim
Paris : Salon International du livre antifasciste @ ENS, Salle des Résistants
Mar 26 @ 10:00 – 16:00

Bienvenue au 3ème Salon International du livre antifasciste et des écrits de résistance à l’extrême droite

  • des historiens ayant examiné la question des origines, des circonstances et des conséquences de la montée de l’extrême droite actuelle en France mais aussi dans d’autres pays (tels Valérie Igounet, Jean-Paul Gautier, Florent Brayard, Anne Tristan, Maurice Rajfus, etc.),
  • des témoins présentant leur expérience vécue ( telle, Lydie Salvayre, fille de républicains espagnols, etc.)

Conférences-débat, dédicaces

Le but de ce Salon, modeste mais important, est de briser le silence, face à l’obligation de respect et à l’interdiction de « diaboliser » qui se mettent en place de plus en plus clairement désormais. À cette respectabilité, établie sur l’escamotage ou la minimisation de la réalité, sont opposés tout simplement les faits. Leur analyse, elle, est laissée à l’appréciation de chacun, selon sa sensibilité, et la discussion n’aurait pas de sens si elle n’était totalement ouverte. Un moment de rencontre, de réflexion, d’amitié et de solidarité antifasciste dont nous avons et allons encore plus avoir besoin.