En mai, viens jouer aux cartes avec la Horde !

9 mai 2019 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Les 16 et 25 mai prochain en région parisienne, nous vous invitons à venir jouer avec nous à notre jeu des 7 familles de l’extrême droite, que nous vous avions déjà présenté ici et , et que vous pouvez commander ici.

La première de ces rencontres aura lieu le 16 mai à partir de 16h à la Gare eXPérimentale (18 Bd Sérurier, 75019 Paris), porte des Lilas, dans le cadre du festival collaboratif Maelström.

Notre jeu y sera présenté aux côtés d’autres jeux politiques, comme le Jeu de la ZAD, Gardav’, Marche ou Grève.  On remercie la Mare aux Diables (MAD), asso organisatrice d’évènements anarco-ludiques, de nous y avoir invités.

Dix jours plus tard, c’est justement à la convention de jeu Ludicité, organisée par la MAD, qu’à nouveau, mais cette fois à Saint-Denis au Clos Sauvage (166 rue du Landy), vous pourrez, en vous amusant, mieux connaitre les différentes personnalités qui composent l’extrême droite contemporaine. À bientôt les cartes en main !

La Horde

2 commentaires »

  1. Rieux 21 mai 2019 at 17:05 - Reply

    Bonjour,

    Vous avez effectué un gros travail en cartographiant l’Extrême-droite. On ne peut que vous féliciter de cette mise au clair.
    Historiquement, le Gaullisme n’est pas un parti d’extrême droite, or le parti d’Asselineau est son héritier en quelque sorte car, de Gaulle est de son vivant pour une Europe des Nations. Il s’en sentirait proche s’il était encore en vie. Donc, vraisemblablement, l’UPR est d’avantage un parti de Droite de conservateurs et souverainiste comme l’était le RPF. Qu’en pensez-vous ?

    En ce moment, on assiste à une nébuleuse de partis régionalistes d’Extrême droite. Dans le futur, car là aussi cela demande du temps, beaucoup de lectures et de recoupements, proposerez-vous comme vous l’avez si bien réalisé sous forme d’une cartographie, d’effectuer la même étude mais au niveau des revendications ethno-régionalistes ? Par exemple, le cas de la Bretagne est très révélateur comme l’expose si nettement l’essayiste et traductrice Françoise Morvan, sur son blog (http://francoisemorvan.com/) et dans son ouvrage d’alerte sur le nationalisme breton et ses liens avec le patronat (Institut de Locarn), “Le monde comme si”. Là, c’est sûr, il y a matière.
    C’est très pédagogique en tout ça la mise en forme par le biais des cartes à jouer et des graphiques. On ne perd pas son latin avec tous ces mouvements et médias à foison !

    Merci pour votre réponse.

    • La Horde 25 mai 2019 at 11:15 - Reply

      Pour ce qui est de l’UPR, son programme est tellement flou sur la plupart des questions clivantes (l’immigration, entre autres) que les seules choses dont on soit sûr à son égard, c’est son nationalisme et son culte du chef, ce qui suffit à les placer sur notre schéma : sur sa proximité idéologique avec le MPF ou le RPF (qui existe toujours), pourquoi pas, mais là encore c’est plutôt à charge. Pour ce qui est de l’ethno-régionalisme, effectivement, ce serait intéressant… Mais peut-être que d’autres que nous pourraient s’y coller.

Laisser un commentaire »