Lyon : Communiqué du Groupe Antifasciste Lyon et Environs sur l’acte XIII gilets jaunes

15 février 2019 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Le communiqué du Groupe Antifasciste Lyon et Environs suite à l’attaque de militants d’extrême droite sur le cortège « gilets jaunes antiracistes » lors de l’acte XIII :

Journée gilet jaune du samedi 9 février : du monde et l’autodéfense populaire !

Le Groupe Antifasciste Lyon et Environs était présent comme les samedis précédents à la manifestation des gilets jaunes lors de l’acte XIII de ce samedi.

Nous avions présenté à l’assemblée générale des gilets jaunes notre volonté de créer un cortège inclusif « gilets jaunes antiracistes ». En effet, depuis plusieurs semaines des mouvements d’extrême-droite gangrènent les manifestations, attaquent ceux et celles qui ne leur plaisent pas et tentent de détourner la colère des gilets jaunes. Ce cortège se voulait être un cadre sécurisé pour toutes les personnes qui sont les cibles de choix des néo-fascistes : personnes racisées, LGBTQI++, syndicalistes, militant-e-s de gauche, antiracistes etc…

Alors que le cortège s’engageait dans le boulevard Lafayette après le pont, une soixantaine de néo-nazis principalement lyonnais mais aussi d’autres régions attaquèrent violemment ce cortège par derrière. Les fascistes lyonnais ont pu gonfler leurs rangs car un concert néo-nazi se tenait le soir même en région. Ils attaquèrent en nombre, par surprise et armés. Ils furent repoussés avec détermination par le cortège antiraciste après une petite dizaine de minutes de combat. L’extrême-droite a prouvé qu’elle n’en n’avait rien à faire des revendications des gilets jaunes et qu’elle ne venait que pour agresser comme à chaque manifestation !

Nous pouvons signaler de nombreux témoignages concordants sur le rôle de la police qui les a sciemment laissé entrer dans la manifestation, s’armer sous leurs yeux et protéger leur repli à la fin de la confrontation. Nous sommes convaincu-e-s que les autorités laissent faire pour décrédibiliser le mouvement gilet jaune.

Globalement le traitement médiatique a été déplorable, profitant de l’agression pour renvoyer dos à dos des éléments extérieurs aux gilets jaunes faisant du hooliganisme. Le fameux couplet des deux extrêmes que les autorités et les médias veulent nous vendre pour masquer les enjeux politiques et nier le caractère antifasciste de ce combat.
Toutes les vidéos le prouvent, nous avons répondu à un assaut violent de militants d’extrême-droite !
La seule chose qui soit vraie, c’est que c’est bien la gauche révolutionnaire qui prend au sérieux la menace fasciste et s’organise pour y faire face !

Cette victoire momentanée n’est pas due au hasard. Elle est le fruit d’une organisation rigoureuse dans laquelle le GALE a largement pris part.
Nous ne cessons de le clamer, poursuivons l’organisation de l’autodéfense populaire !
Si vous ne voulez pas rester seul-e-s face à l’extrême-droite, organisez-vous, rejoignez-nous, rejoignez les organisations de lutte !

Vive la lutte des gilets jaunes – Le Groupe Antifasciste Lyon et Environs

 

Laisser un commentaire »