Chambéry : Récupération de l’extrême-droite à la manif’ des Gilets Jaunes

22 décembre 2018 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Le Réseau Antifasciste de Savoie revient dans un article sur la tentative de récupération des Gilets Jaunes par l’extrême droite en Savoie, en proposant un petit trombinoscope des militants d’extrême droite présents :

Ce samedi 15 décembre les Gilets Jaunes (GJ) de Savoie, d’une partie de la Haute Savoie et de Pontcharra avaient décidé de se rassembler à Chambéry pour faire entendre leurs revendications. Ils étaient près de 1500 à défiler dans les rues chambériennes.

Comme nous l’avions évoqué dans un précédent article, l’extrême-droite est à la manœuvre pour tenter de récupérer le mouvement et mettre en avant leurs revendications xénophobes et anti-migrants. Ce samedi, c’est de manière totalement opportuniste et profitant de la méconnaissance de leurs groupuscules par les GJ, que le Clan la Montagne, Civitas et le Bastion Social Chambéry ont pris la tête de la manif’ avec leur banderole : « Stop à la finance – Libérons la France ».

Des slogans classiques de l’extrême-droite française ont pu être entendus tels que :

  • Europe, jeunesse, révolution !
  • Libérez la France, de ses immigrés !
  • France, réveille toi !

Le soir même, le Bastion Social et le Clan la Montagne revendiquaient leur récupération sur leurs pages Facebook, se targuant d’avoir « défendu » les GJ. Pourtant au passage du cortège avenue de Lyon, c’est bien la police qui a encore une fois protégé le local du Bastion Social (sous quelques hués et sifflets), aux côtés de deux de leurs militants. Plus tard, quand les manifestants se sont fait gazés par les flics, plus de trace du Clan la Montagne, de Civitas ni du Bastion Social pour “défendre” les manifestants…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la suite de ça, un nombre important de GJ ont dénoncé cette récupération par des groupuscule néo-nazi. C’est pour remédier à cela que le RAS vous propose un petit trombinoscope des fachos présents à cette manif’.

Lire la suite ici

Laisser un commentaire »