1938-2018 : 80e anniversaire de la “Nuit de Cristal”

7 novembre 2018 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

L’association Mémorial 98 organise une conférence et un rassemblement pour commémorer le 80ème anniversaire de la nuit de pogroms antisémites orchestrée par le pouvoir nazi en Allemagne le 9 novembre 1938.

A treize jours près, le massacre de la synagogue Ets-Haïm/Arbre de vie de Pittsburgh coïncide avec le 80e anniversaire du pogrom nazi de la Nuit de Cristal le 9 novembre 1938. Ce crime antisémite a été commis par le suprémaciste blanc et héritier des nazis Robert Bowers, qui a hurlé “Tous les Juifs doivent mourir” avant de tirer et de tuer. C’est une raison supplémentaire pour marquer la date du déferlement nazi de 1938, annonciateur de la Shoah.

La synagogue Ets-Haïm de Pittsburgh.

Hier…

Le 9 novembre 1938, plus de cent personnes juives furent tuées, vingt-six mille arrêtées et pour certaines jetées dans des camps de concentration. Deux cent soixante-quinze synagogues furent brûlées ou détruites. Dans la montée du nazisme et du fascisme en Europe, la Nuit de Cristal a représenté un jalon important.

Les nazis, au pouvoir depuis 1933, franchissaient une nouvelle étape avec cette vague de violences antisémites commises au vu et au su de toute l’Europe. Les images des synagogues incendiées, des enfants, des femmes et des hommes assassinés, arrêtés en masse, frappés et humiliés en public ne pouvaient pas être ignorées.

Pourtant, en France elles ne changèrent pas la situation: ni à la politique de refoulement des Juifs qui tentaient de fuir l’Allemagne, ni à la politique de laissez faire face à Hitler. La France fut ainsi la seule grande démocratie à ne pas avoir dénoncé officiellement les massacres perpétrés dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938.

… Et aujourd’hui

En 2018, soixante-treize ans après la défaite du nazisme, l’extrême droite est à l’offensive dans toute l’Europe mais également au Brésil, aux USA et partout dans le monde. Il n’est jamais trop tôt pour dire « Plus jamais ça ». Il n’est jamais trop tard pour faire de nos mémoires un outil contre les idées d’exclusion. Ces commémorations sont soutenues par le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le négationnisme] l’association Ibuka-France (Justice et soutien aux rescapés du génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda), la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) l’association Fonds Mémoire Auschwitz ( AFMA), le CEDETIM. Memorial 98 et ses partenaires rendront hommage aux victimes de tous les génocides et de tous les actes de racisme, y compris celles de Pittsburgh et de l’Eglise de Charleston en 2015.

Une conférence le mercredi 7 novembre

Le mercredi 7 novembre 2018 à 19H à la mairie du 4e arrondissement de Paris 2 place Baudoyer (M° Hôtel de Ville) avec les historiens Tal Bruttmann, Laurent Joly et Marie-Anne Matard-Bonucci, qui traiteront de la place de la Nuit de Cristal dans l’histoire du nazisme et de la Shoah, des réactions en France au lendemain du 9 Novembre 1938 notamment dans l’extrême-droite antisémite et de l’imposition des lois « raciales » antisémites en Italie quelques semaines avant la Nuit de Cristal
Les intervenant.e.s dédicaceront leurs ouvrages.

La participation au colloque est libre et gratuite mais l’inscription est obligatoire à l’adresse suivante: conference7nov2018@gmail.com

Un rassemblement le vendredi 9 novembre

Le vendredi 9 novembre 2018 à partir de 19h devant le gymnase Japy (2 rue Japy 75011, métro Voltaire ou Charonne) rassemblement de mémoire et de mobilisation, organisé pour la cinquième année consécutive. Le gymnase Japy est un lieu particulier de mémoire puisque c’est là que furent parqués les Juifs raflés par la police de Vichy dès 1941, avant d’être déportés vers les camps d’extermination nazis.

Nous allumerons des bougies du souvenir avant des prises de parole qui rappelleront que la mémoire des génocides nourrit nos combats actuels contre le racisme et le fascisme.

Mémorial 98

Laisser un commentaire »