Histoire et variations du logo antifasciste (3) : partout dans le monde

9 octobre 2018 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Après avoir retracé l’histoire du logo à travers d’une part sa première apparition en 1932 à l’initiative du KPD, et d’autre part sa modernisation repensée en 1989, voici un aperçu des dizaines, voire des centaines de ses déclinaisons contemporaines, classées par genre.  Aujourd’hui : ses multiples déclinaisons internationales (on vous invite d’ailleurs à compléter les galeries, en nous envoyant vos trouvailles par e-mail).

Né en Allemagne, la popularité du logo antifasciste aux deux drapeaux, en particulier dans sa version revisitée par Kuk dans les années 1990, ne s’est jamais démentie. Ainsi, le logo s’est exporté bien au-delà des frontières germaniques. On le retrouve d’ailleurs traduit dans un grand nombre de langues :

Il serait fastidieux de faire la liste de tous les logos des différentes villes des différents pays, qui souvent se ressemblent. Cependant, certaines ont fait preuve d’imagination, souvent en les adaptant aux réalités locales. Ainsi, en Allemagne :

En Autriche (bon, là, on avoue, c’est plutôt un gag !) :

En Italie  :

]

En Espagne :

En Grande-Bretagne et en Irlande :

Dans les pays scandinaves :

En France aussi, le logo se retrouve sur bon nombre de groupes antifascistes locaux :

Mais le logo ne se retrouve pas seulement en Europe. Les groupes antifascistes en Amérique du Nord, en particulier, l’ont repris, souvent avec créativité :

L’Amérique du Sud n’est pas en reste, en particulier parmi les supporters de foot :

Et encore ailleurs dans le monde :

Laisser un commentaire »