L’Arcadia (Strasbourg) : Faut-il avoir peur d’une vitrine qui tombe?

2 octobre 2018 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le facebook Fermons l’Arcadia, local fasciste :

Samedi 29 septembre à Strasbourg, 15 personnes ont été arrêtées par la police suite à une action contre le local d’extrême droite « l’Arcadia ». Un « vide-grenier » réservé aux blancs y était organisé par l’organisation néo-fasciste Bastion Social. La vitrine a été détruite et le local dans lequel se sont réfugiés les fachos a été gazé. La police, intervenue plus rapidement qu’à son habitude, a appréhendé une quinzaine de personnes avant de les relâcher dimanche dans l’après-midi. Toutes sont menacées de poursuites.

De fait, cette action fait figure de réponse aux innombrables agressions et violences des fascistes depuis l’ouverture du bar en décembre dernier.

Photo DNA

De nombreux médias, locaux et nationaux, ont relayés l’affaire avec un ton complaisant envers un local abritant des fascistes revendiqués comme tels : on y parle majoritairement de local ou bar “identitaire” (1), mais aussi de “local associatif” (2), d'”établissement associatif” (3). Le terme “néo-fasciste” dont se réclame pourtant le Bastion Social, n’est jamais évoqué. Les médias reprennent volontiers le langage des fachos en parlant d’un “grenier solidaire” (3) qui était organisé, sans qu’aucun média ne souligne qu’il s’agissait d’un événement raciste réservé aux blancs. Comme d’habitude, il s’agissait d’une tentative crasse d’instrumentaliser la misère tout en revendiquant le racisme et la ségrégation.

Puisqu’il faut le rappeler, depuis sa création en décembre dernier, le Bastion Social a successivement invité à Strasbourg, entre autres groupuscules et théoriciens d’extrême droite :
– Gabriel Adinolfi, un terroriste d’extrême droite italien ayant sévi dans les années 70 (attentat de la gare de Bologne : 85 morts)
– Aube Dorée, un parti ouvertement néo-nazi coupable de nombreuses exactions en Grèce
– Marko Borisavoff, un fasciste serbe particulièrement homophobe se réclamant du criminel de guerre et génocidaire Slobodan Milošević

Outre cette activité officielle, les militants du Bastion Social strasbourgeois, dont ses responsables locaux, ont tabassé un jeune homme à 20 contre 1 (4), attaqué des étudiant.es qui décollaient leurs affiches sur le campus (5), agressé des personnes qui prenaient le tram et le chauffeur du tram venu s’interposer(6).*

A Strasbourg, le Bastion Social a bénéficié de la passivité de l’Etat, préfecture en tête. En effet depuis décembre, et ce malgré la motion du conseil municipal strasbourgeois demandant la fermeture à l’unanimité – les conseillers municipaux FN étant absents -, ni la structure de l’organisation, ni le bar n’ont été inquiété. La police allant jusqu’à protéger les rassemblements et les conférences racistes organisés par ses membres (7). Dans la même veine, l’attaque en bande de la manifestation au soir du second tour de la présidentielle en mai 2017 (8) n’aboutira à aucune condamnation à notre connaissance. Pourtant les quinze fachos avaient été arrêtés en situation de flagrant délit, les armes à la main, dans le but très clair de blesser et mutiler les participant.es.

Voilà donc 10 mois que les pouvoirs publics les laissent se structurer et s’organiser en tout impunité. L’action de samedi est sans aucun doute le résultat du laisser-faire de la préfecture : certaines personnes semblent ne pas supporter cette inaction et refusent de baisser les yeux face à la loi des nervis d’extrême droite et la propagation de leurs idées rétrogrades. Pour toutes ces raisons, le Collectif Fermons l’Arcadia adresse un soutien total aux interpellé.es.

——

* Depuis 10 mois et l’ouverture du premier Bastion Social à Strasbourg (BSS), plusieurs autres villes ont connu l’ouverture de locaux similaires : Clermont, Angers, Aix-en-Provence, Marseille, Lyon et Chambéry. A chaque fois la stratégie des fachos fût la même : de la propagande raciste sous couvert de « social », l’instauration d’un climat de violence, des agressions physiques en bande à caractère raciste ou homophobe, des tentatives d’intimidations, voire des agressions, à l’encontre des opposant.es.

Un excellent article de Yannis Youlountas à ce sujet : http://blogyy.net/…/letat-francais-ferme-les-yeux-sur-les-…/

(1)https://www.dna.fr/…/attaque-du-bar-arcadia-16-personnes-en…
(2)https://www.20minutes.fr/…/2345675-20180930-strasbourg-loca…
(3)https://www.francebleu.fr/…/strasbourg-quinze-personnes-en-…
(4)https://www.dna.fr/just…/…/12/13/deux-identitaires-condamnes
(5)https://www.liberation.fr/…/a-strasbourg-courez-bande-de-ga…
(6)https://www.liberation.fr/…/a-strasbourg-courez-bande-de-ga…
(7)https://www.facebook.com/…/a.7393267895960…/818431388352240/
https://www.facebook.com/…/a.7408629294424…/824304067764972/
(8)https://www.20minutes.fr/…/2063819-20170508-video-strasbour…

Dernières Nouvelles d Alsace – DNA France Bleu Elsass 20 Minutes

Laisser un commentaire »