Anniversaire de la mort de Heather : message de soutien des Mères solidaires

13 août 2018 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Voici le communiqué des Mères solidaires envoyé à l’occasion de la date anniversaire de la mort de Heather Heyer, dans le cadre de l’appel pour un week-end de solidarité internationale :

Il y a un an, nous avons ressenti avec vous la fierté de voir se lever un puissant mouvement antifasciste contre le rassemblement des extrêmes droites suprémacistes et racistes en Virginie.

Nous avons aussi ressenti la terrible douleur de voir une jeune femme militant contre toutes les formes de discriminations assassinée par la haine fasciste. Heather Heyer, ce visage lumineux, cette détermination forte et tranquille à la fois pour refuser l’inacceptable.

Trop de lumière, trop de détermination… C’est la même haine qui a tué en 2013, à Paris, Clément Méric, jeune militant syndicaliste et antifasciste de 18 ans.

Et aussi, en Europe, Carlos Palomino, Pavlos Fyssas, Carlo Giuliani, Renato Biagetti, Dax… et tant d’autres jeunes dont les noms sont pour toujours associés au combat pour un monde libéré du racisme, du suprématisme, de l’injustice sociale.

Mères solidaires, Paris, juin 2018

Nous sommes des mères de jeunes militants français victimes de violence ou de répression du fait de leurs engagements.

Comme Susan Bro, la mère de Heather, nous sommes fières des combats de nos enfants.

Nous savons qu’ils payent ou risquent de payer très cher leur refus de la société injuste qui leur est imposée par les puissants. Mort, violences, condamnations judiciaires, emprisonnement… Ils connaissent tout cela. Nous le vivons avec eux.

Et nous affirmons du plus haut et du plus fort que nous pouvons que nos enfants ont raison, mille fois raison de lutter !

Notre combat à nous, leurs mères, c’est d’attirer l’attention sur leur parole trop souvent négligée, déformée ou caricaturée. La lutte contre la vision du monde véhiculée par l’extrême droite doit être l’affaire de toutes les générations, chacune à sa façon.

Des mères italiennes, des mères espagnoles, dont les parents ont connu le fascisme et le franquisme, nous ont montré le chemin. Parce qu’elles sont mères, elles sont écoutées.

Avec elles, nous sommes en train de constituer un Réseau international des Mères antifascistes afin de nous soutenir mutuellement et d’être présentes sur les lieux des luttes, que ce soient les luttes quotidiennes dans les quartiers racisés, dans les écoles, dans les prisons ; ou les luttes que le monde entier observera, comme celle d’aujourd’hui, 11 août 2018, à Charlottesville.

Nous sommes heureuses de nous associer à ce grand mouvement de résistance auquel votre courage nous appelle. Merci à vous.

Les Mères solidaires.

Un commentaire »

  1. Tilion 26 août 2018 at 01:19 - Reply

    Tragique
    sidérant
    injuste
    Etoile de tolérance, à jamais guide les égarés
    Bien sur immenses pensées de soutien envers sa famille et ses proches.

    Tilion

Laisser un commentaire »