Soutien à notre camarade Yannis, poursuivi en appel par les identitaires de Defend Europe

4 août 2018 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Notre camarade documentariste antifasciste Yannis Youlountas, avec qui nous avions couvert la pathétique odyssée de “Defend Europe” l’été dernier et qui fait partie du réseau antifasciste Defend Mediterranea, avait été poursuivi en justice en octobre dernier par plusieurs leaders identitaires européens (dont Clément Gandelin, fils d’un ami de Gérard Collomb). Les militants d’extrême droite lui reprochaient de les avoir ridiculisés en écrivant  « les nazillons toujours coincés sur leur bateau », « La croisière nazie s’amuse »,  ou encore « Décidément, le bateau nazi au pavillon mongol nous fait beaucoup rire ». Relaxé le 26 mars dernier, Yannis est à nouveau poursuivi, cette fois en appel : venez le soutenir le 17 septembre à Aix, ou participez au Pot commun de soutien.

Communiqué de Yannis Youlountas :

Ils poursuivent également Jean-Jacques Rue, journaliste satirique et ami de Yannis, pour avoir partagé et commenté, avec beaucoup de colère, de verve et non sans humour, l’une des publications de ce dernier.

Ils leur demandent à tous les deux des sommes colossales (plusieurs dizaines de milliers d’euros chacun) non seulement dans le but de gagner beaucoup d’argent, mais aussi de mettre en grandes difficultés ces deux militants aux revenus modestes. Jean-Jacques Rue risque même jusqu’à 3 ans de prison pour un soi-disant « appel au meurtre », alors que c’est, au contraire, le fait de vouloir gêner les actions de sauvetage en mer qui est à l’évidence une mise en danger de la vie d’autrui.

Toujours aussi sympas mes retours dans l’hexagone : une fois de plus, un charmant huissier guettait ma venue pour me remettre une accueillante citation à comparaitre en tant que prévenu 

DEFEND EUROPE ME POURSUIT À NOUVEAU EN APPEL : RENDEZ-VOUS LE 17 SEPTEMBRE À AIX-EN-PROVENCE

Trois des chefs européens du réseau anti-migrants Defend Europe (le Lyonnais Clément Gandelin alias Galant, l’Allemand Robert Timm et l’Italien Lorenzo Fiato) ont décidé de continuer leurs poursuites contre moi. Décidément, le fiasco de l’été passé leur reste en travers de la gorge. Il est vrai qu’ils ont battu tous les records du ridicule sur leur radeau de la Méduse repoussé de Chypre à Malte, en passant par la Crète et la Tunisie (petite pensée pour mes camarades de Defend Mediterranea et de la Horde).

Après avoir été relaxé en première instance à Nice le 27 mars dernier, je serai donc jugé cette fois par la cour d’Appel d’Aix-en-Provence le 17 septembre prochain à 14h00.

Mon ami Jean-Jacques Rue sera également à mes côtés (après avoir été condamné à trois mois de prison avec sursis en premier instance pour un simple commentaire sur Facebook).

Si vous voulez nous soutenir, rejoignez-nous le lundi 17 septembre à Aix (il y aura des surprises !), notamment pour le débat contradictoire au tribunal. Notre comité de soutien me demande également de rappeler l’existence d’un pot commun si vous souhaitez nous aider à payer ces frais de justice supplémentaires (que nous n’arrivons pas à couvrir pour l’instant) :
https://www.lepotcommun.fr/pot/hvfshv5n

Bon, retour à mon café. Heureusement qu’il y a d’autres nouvelles plus réjouissantes dans l’épais courrier 

Salutations amicales et antifascistes,

Yannis Youlountas

Un commentaire »

  1. clement 12 septembre 2018 at 07:52 - Reply

    deli d’opinion …… c’est quoi cette marche arrière ?
    et comment la plainte de ces gens pu être retenue???
    de tout coeur avec vous

Laisser un commentaire »