Des identitaires et néonazis lillois jugés pour des projets d’agression sur Bordeaux

11 mai 2018 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le FB de l’Action antifasciste NP2C : une douzaine de fascistes lillois ont été jugés ce mercredi pour avoir planifié des agressions à Bordeaux en marge d’un match de foot. Parmi eux, le leader de Génération Identitaire Lille et des figures néonazis du Nord donnant dans le meurtre et le trafic d’armes.

Les identitaires ont toujours juré être des enfants de chœur et n’avoir aucun lien ni avec ces assassins fascistes, ni avec les hooligans de Lille. Ce procès démontre encore une fois qu’ils sont très proches des premiers, et font parti des seconds. Parmi les accusés on retrouve Aurélien Verhasse et Yohann Mutte.

Aurélien Verhassel est le très médiatique chef de Génération Identitaire « Flandre Artois Hainaut ». On notera d’ailleurs, la « pudeur » dont fait preuve La Voix du Nord qui, une fois n’est pas coutume, omet le nom complet de l’accusé. Verhassel est sur tous les fronts : il a récemment participé à l’opération au col de l’Echelle qui visait à empêcher des migrants ayant traversé la Méditerranée pour fuir la guerre d’arriver en France. C’est également le fondateur du local raciste “réservé aux blancs” la Citadelle. De ce bar partent régulièrement des groupes de nervis agressant les passants – surtout si ils ne sont pas blancs de peau, ne sont pas hétérosexuels ou sont considérés comme progressistes.

Pourtant, malgré la forte mobilisation des habitants, le préfet Michel Lalande et la maire Martine Aubry (si prompts à faire évacuer les universités des étudiants en lutte ou à faire fermer les café-concerts de la ville) n’en ont jamais souhaité la fermeture. Verhassel a toujours nié être en lien avec les néonazis du groupe Hermant (le fondateur du mouvement identitaire à Lille… dont Verhassel est désormais le leader incontesté). Pas étonnant, les néonazis gravitant autour de Claude Hermant sont impliqués dans des assassinats (voir ci-après) ainsi que dans un trafic d’armes de grande ampleur ayant approvisionné Al-Quaïda.
Le groupe Hermant est emprisonné entre autre pour avoir vendu au djihadiste Coulibaly les armes de guerre ayant servi lors de l’attentat de l’Hyper Cacher. Pire, les trafics du groupe Hermant ont été couverts pendant des années par les services de police et de renseignement, jusqu’à ce qu’il serve de fusible après l’attentat de la porte de Vincennes… Ces relations rapprochées avec les force de sécurité expliquent certainement pourquoi il y a encore quelques semaines, un groupe d’identitaires (armé de gazeuses et de matraques) mené par le repris de justice Verhassel a chargé les étudiants de Lille 2 mobilisés contre Parcoursup… en étant escorté par un fourgon de police !

Yohann Mutte est un néonazi membre de 3ème Voie (le groupuscule dont l’un des membres a tué Clément Méric), lui-même emprisonné pour l’assassinat du lillois Hervé Rybarczyk, chanteur du groupe Ashtones, jeté dans la Deûle par la bande de Mutte simplement parce qu’il ressemblait à un punk, et sortait d’un bar assimilé comme « gauchiste » par la bande. La encore, l’enquête fut étrangement bâclée (les autorités parlaient simplement d’accident), et les meurtriers n’ont été arrêtés par hasard que plusieurs années après les faits, quand ils ont été balancés par d’autres néonazis impliqués dans une sordide histoire de torture en Picardie.

Ont également été jugés une dizaine d’autres cadres identitaires et de fascistes patentés, qui venaient pour le « fight » contre les supporters de Bbordeaux, mais aussi pour visiter un local néonazi du secteur (le Menhir) – lui aussi régulièrement protégé par la police – afin de tisser des liens et de s’en inspirer pour la gestion de « La Citadelle ». Cette fois-ci, les autorités ne pourront plus faire passer les nazis et autres identitaires locaux pour de sympathiques enfants de bonne famille, qui seraient, parce qu’issus de familles bourgeoises, pacifiques et inofensifs. Ratonnades, hooliganisme, « descentes » contre les militants de gauche, trafic d’armes, association de malfaiteur, business avec les organisations djihadistes, assassinats : la Citadelle c’est ça, et il est plus que temps d’en finir avec ces parasites.

AFA NP2C

Laisser un commentaire »