Euskal Herria : l’antifascisme n’est pas un délit

5 mars 2018 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Nous reproduisons ci-dessous le communiqué du groupe antifasciste basque Ipeh Antifaxista suite aux événements de Bilbao où des supporters fascistes du Spartak Moscou ont répandu leur haine au cours de leur déplacement. Une mobilisation antifasciste a vu le jour, réunissant ultras, habitant.e.s et militant.e.s. La police a encore une fois choisi de réprimer les antifascistes et de laisser agir en toute impunité les fascistes. Solidarité avec les antifascistes basques et Herri Norte, stop à la criminalisation. L’antifascisme n’est pas un délit !

L’antifascisme n’est pas un délit ! Stop à la criminalisation (eus/fr)

Après les événements de jeudi dernier à Bilbao, suite à la rencontre entre l’Athletic Bilbao et le Spartak Moscou, une vague de fausses informations de la part des médias et représentant.e.s politiques contre le mouvement antifasciste Basque ainsi qu’ Herri Norte (Ultras antifa de Bilbao).
La venue des supporters Russes était redoutée depuis longtemps, ceux ci étant connus dans toute l’Europe pour leur ultra violence et leur idéologie nationaliste nazi.
Malgré cela, et depuis leur arrivée le mardi avec de nombreuses agressions (Gazteiz), la police Basque Ertzaintza a préféré se focaliser sur la manifestation antifasciste autorisée, retenant environ 300 personnes pendant plus de 3h00 dont la personne avec le papier d’autorisation officiel.
Pendant ce temps 500 russes, sans entrée pour le match, divaguaient dans les rues de la ville, agressant des gens.
A leur arrivée au stade, ils ont jeté des balles de golf et fumigènes contre les supporters de l’ATHLETIC et provoqué des affrontements.
Bilan de la soirée : un policier mort d’un infarctus et 9 arrestations.5 Basques, 3 russes et un polonais.
Tous ont été libéré vendredi soir avec de lourdes accusations.
De l’autre coté, aucunes remises en cause des autorités compétentes sur le manque de disposition de sécurité, préférant jeter le tort sur les antifascistes en les accusant d’avoir provoquer les affrontements.
Plus qu’un match de foot, c’est une bataille idéologique qui se jouait face à une horde de supporters nazis sur une terre antifasciste qu’est le pays Basque.
De plus, l’intervention samedi soir de la Ertzaintza dans le local d’HNT, celle ci allant jusqu’à voler l’argent de la caisse, nous laisse craindre une vague de répression et d’acharnement contre ces supporters.
Nous n’avons pas à avoir honte, ni à regretter l’autodéfense face au fascisme et la haine.
Nous apportons notre soutien aux inculpés Basques, à HNT et Sare Antifaxista.

Athletic Bilbo eta Moskuko Spartak taldeen partidoaren ondorioz izan diren istiluen gatik, informazio faltsua ateratzen ari da hedabide eta politikoengandik, mugimendu antifatxista eta Herri Norte taldea kondenatzen dituena.
Errusiar zaleen etorrera aspaldidanik kexu iturri zen, Europa osan ezagutuak baitira beraien bortiztasun eta ideologia naziaren gatik.
Hala ere eta iritsi direnetik izan diren agresioak kontuan hartu gabe, Ertzaintzak nahiago izan du manifa antifatxistan fokalizatu, 3 ordu baino gehiagoz 300 pertsona atxikiz. Jakinez, baimen ofiziala zuen pertsona barne zegoela.
Bitartean, 500 errusiar, partidorako sarrerarik gabe zeuden, kalean jendea erasotuz. Zelaiera iristean, golf pilotak eta fumigenak bota dizkieta Athleticeko zaleei.
Ondorioak : ertzain baten herioa bihotzekoak jota, 9 atxiloketa. 5 eudkaldun, 3
errusiar eta polones bat.
Denak askatuak izan dira ostiral gauean, akusazio larriekin.
Bestaldetik, ez da izan ausnarketarik polizia eta sekuritate falta gatik, antifatxistei errua botatzea nahiago izan dute.
Futbola baino gehiago, bi ideologiaren arteko talka da, nazi talde bat Euskal Herria den lur antifatxistara etorri delako.
Bestalde, ertzaintza Herri Norteren lokalean sartu da larunbatean, dirua lapurtuz, horrek pentsatzera uzten gaitu zale talde horren kontrako errepresioa izanen dela.
Ez dugu damutzerik ez eta lotsatzerik fatxismoaren eta gorrotoaren aurrean autodefentsa erabiltzea gatik.
Auziperatuak diren euskaldunei, HNTri eta Sare Antifatxistari gure sustengu osoa erakutsi nahi diegu.
2018/02/27

Laisser un commentaire »