Val d’Oise : “Alerte” #3, bulletin du collectif antifasciste 95

28 janvier 2018 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Le collectif antifasciste 95 a publié le mois dernier le troisième numéro de son bulletin Alerte, qui comprend, entre autres, un article sur les dix ans d’Égalité & Réconciliation. Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l’image ci-contre, et en lire l’éditorial ci-dessous. Parmi les autres récentes activités du collectif, on peut citer une collecte pour les migrants hébergé dans l’ancienne patinoire au mois de novembre, en parallèle de la fête de la ville et durant un festival de graff. Vous pouvez contacter le collectif en lui écrivant par e-mail ou sur Facebook.

Les mois défilent, les actes restent. Sept mois après l’accession de « Jupiter » Macron à la tête de l’État français, la position difficile que nous avions tenue de signifier par l’abstention et l’action de rue que face à Le Pen, l’avenir ultra-libéral de Macron ne représentait pas la solution mais qu’il était lui- même une donnée du problème, se confirme pas à pas.

Politiques antisociales, destruction du droit du travail, renforcement du flicage des plus précaires et des migrants, répression des militants syndicaux et politiques… Macron continue et accroît de manière inégalée les politiques du précèdent gouvernement, celles dont s’était nourrit le Front National ces cinq dernières années.

Riposte solidaire et auto-défense populaire !

Si la défaite de Marine Le Pen au deuxième tour de la Présidentielle est une bonne nouvelle, la menace fasciste reste réelle. Parler de la « crise du FN » et de son « échec » c’est ne pas vouloir comprendre les enjeux, qui, tout comme notre combat, ne sont pas principalement électoraux. D’ailleurs, les groupuscules fascistes s’agitent, multipliant attaques et provocations.

Ici, dans le 95, si nous ne lâchons pas d’une semelle les quelques fachos qui s’agitent, on s’est dit aussi qu’il fallait donner du concret dans nos actes, et notamment lorsque que le besoin de solidarité se fait sentir. La collecte que nous avons organisé pour soutenir l’appel du centre d’hébergement de migrants à la patinoire de Cergy a été une première tentative, et elle fut couronnée de succès. Les Val d’Oisiens comme nous, semblent être attachés à la solidarité populaire et refusent la stigmatisation, l’abandon des personnes vulnérables comme les migrants. Partant de là, on compte continuer à développer, en parallèle de nos activités antifascistes, des actions de solidarité envers les migrants et tout ceux qui sont les plus frappés par les politiques antisociales. En créant du lien, en refusant de sombrer dans l’individualisme, on ouvre une alternative politique et sociale au choix qu’on nous soumet en permanence, celui de toujours plus d’exclusion et de violence. Vous voulez essayer ?

Laisser un commentaire »