Grèce : attaques fascistes du 21 janvier à Thessalonique

23 janvier 2018 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Communiqué et appel à manifester du Collectif communiste libertaire Libertatia après les attaques fascistes du 21 janvier à Thessalonique

attaque fasciste à ThessaloniqueCe dimanche 21 janvier, sur les coups de 13h30, avant le rassemblement nationaliste pour la Macédoine, des groupes fascistes qui devaient y participer se sont lancés dans une série d’attaques contre des squats. Alors qu’ils avaient été éloignés avec succès du local libertaire ‘School’, une ancienne école occupée, qu’ils avaient attaqué en premier, ils se sont rapprochés de notre squat, et ont causé des dégâts sur la clôture et la façade du bâtiment. Ces dégâts ont été réparés immédiatement par les membres de notre collectif, qui sont partis un peu après à une manif anti-nationaliste à Kamara. Environ deux heures plus tard, un groupe composé de 60 à 70 fascistes a de nouveau attaqué notre squat, avec des cocktails Molotov et des fumigènes qui ont mis le feu au bâtiment. A ce moment, personne n’était à l’intérieur. Pendant l’attaque, des membres des forces de police étaient présents mais ne se sont pas interposés, ils ont plutôt offert une protection aux fascistes, alors qu’un véhicule anti-émeute était stationné à proximité. La réaction du voisinage a été remarquable, puisque des personnes sont venues chasser à grands cris les fascistes, qui les ont insulté en retour et leur ont lancé des fumigènes. Lorsque les fascistes ont tenté d’approcher à nouveau de l’école occupée ‘School’, la police a gardé la même attitude à leur égard : ils leur ont offert une protection, et ont isolé les camarades qui étaient à l’intérieur.

Thessalonique le squat Libertatia incendié par les fasciste le 21 01 2018

Il ne faut pas se leurrer : les attaques et l’incendie n’auraient pas été possibles sans le couvert du rassemblement pour la Macédoine. C’est de là qu’ils venaient, et c’est là qu’ils sont retournés. Tous les groupes d’extrême-droite néonazis avaient appelé à participer à ce rassemblement, et comme personne ne s’en ait inquiété, les fascistes se sont sentis légitimes et se sont attribués l’espace public pour s’exprimer et agir à leur guise. Nous sommes bien conscients que cela n’aurait pas pu se produire dans d’autres circonstances, c’est pourquoi chacun doit réfléchir à son attitude pour lutter contre le fascisme. Ces actions menées par des groupes paramilitaires entraînent la répression contre celles et ceux qui se battent et résistent pour un monde meilleur. Tout un chacun doit se demander à qui profite l’incendie d’un bâtiment qui a derrière lui une histoire vieille de cent ans, et qui est à présent en ruines pour des décennies. Un bâtiment que nous, anarchistes, communistes libertaires et révolutionnaires, avions décidé d’occuper et de préserver, d’une part dans le but de pallier le manque de logements pour les ouvrier-e-s, les migrant-e-s et les personnes maltraitées par l’État et le capitalisme, d’autre part pour créer un espace d’initiatives politiques radicales et de promotion d’une nouvelle culture libertaire. Il faut dire clairement que ces attaques constituent des actes criminels qui auraient pu avoir une issue tragique s’ils y avaient eu des victimes.Squat Libertatia

Ces attaques ne mettront pas fin à notre lutte contre l’État, le capitalisme et le fascisme. Aucune attaque ne nous terrorisera, et nous ne ferons pas de cadeau aux fascistes, au contraire nous armerons notre conscience et continuerons de lutter avec ténacité pour nos valeurs, pour une société égalitaire et libertaire.

LES ATTAQUES FASCISTES NE DOIVENT PAS RESTER SANS REPONSE, ELEVONS-NOUS CONTRE LA MENACE FASCISTE, POUR L’ANARCHIE ET LE COMMUNISME LIBERTAIRE.

MANIFESTATION LUNDI 22/01 à 18h AU SQUAT

Collectif Libertatia pour le communisme libertaire, 21 janvier 2018.

Posté le 21 janvier 2018 par Enough is Enough.

Publié à l’origine par Libertatia Squat. Traduit en anglais par Black Cat.

Traduction et adaptation La Horde

Laisser un commentaire »