Gênes : un antifasciste poignardé par des fascistes de Casapound

15 janvier 2018 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

En fin de soirée le vendredi 12 janvier, un groupe d’antifascistes, qui collaient des affiches aux environs de la place Tommaseo, a été soudainement agressé par environ trente militants fascistes de Casapound, sortis de leur siège de la rue Montevideo.

Ils brandissaient des bouteilles, des sangles et des couteaux. Dans le bref affrontement qui a eu lieu, un camarade accouru pour en défendre un autre a été entouré et frappé deux fois : la lame a traversé ses vêtements et a provoqué une blessure dans le dos.

Les fascistes, maîtres en matière de mensonge et de lâcheté, donnent déjà des reconstitutions absurdes des évènements, en parlant d'”assauts” à leur repaire de Casapound et de “violences sur les femmes” imaginaires.

Ce sont les fascistes du troisième millénaire, ils changent de nom, ils se font passer pour une association, et en exploitant le discrédit de partis du centre gauche et en s’appuyant sur le soutien de la droite, ils voudraient aussi se présenter aux prochaines élections.

Mais la vérité est là. Les fascistes utilisent toujours le même mode d’action : des coups de couteau dans le dos.

Cette fois encore, ils ont montré leur vrai visage. Cette fois encore, nous nous retrouverons dans les rues.

Solidarité avec les camarades qui ont été agressés.

Pas de retour en arrière !

Traduction La Horde, texte original sur le facebook Genova Antifascista

Laisser un commentaire »