Manifestation #2 contre le local fasciste à Strasbourg

23 décembre 2017 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Deuxième manifestation contre le local fasciste à Strasbourg

Samedi 20 janvier 2018

Lieu de rendez-vous et plus d’infos à venir.

manif pour la fermeture de l'arcadia à Strasbourg le 20 janvier 2018

Appel commun :

L’Arcadia, local/bar du mouvement néo-fasciste « Bastion Social » qui a officiellement succédé au GUD, a été inauguré à Strasbourg le 9 décembre. Le même jour, une manifestation forte de 400 personnes avait alors défilé dans les rues de la capitale alsacienne pour refuser l’implantation de ce local. Nous soulignions alors qu’en prétendant lutter contre la misère sociale, les fascistes entendaient surtout disposer d’un QG pour la préparation d’agressions. 

Et nous avions malheureusement raison : le soir même de l’inauguration, un jeune homme d’origine algérienne a été violemment agressé par un groupe de vingt personnes. Deux ont été arrêtées et jugées : l’une d’elle, Thomas Beauffet, une figure de premier plan du Bastion Social à Strasbourg, a été condamné à huit mois de prison ferme.
En plus de cela, même si le doute plane encore puisque aucun agresseur n’a été retrouvée, une agression homophobe a eu lieu le même soir selon le même mode opératoire. Dans la même semaine, une épicerie arabe quartier gare a vu sa vitrine taguée d’insultes racistes.

Au moment où nous assistons à un recul sans précédent des droits sociaux en France, et alors que les thèses du Front National et de l’extrême droite gagnent du terrain partout et surtout dans le champ de la politique institutionnelle (dernier exemple en date, une circulaire ministérielle en date du 12/12, impulsée par Gérard Collomb, prévoit de mettre fin à l’hébergement d’urgence inconditionnel pour les sans-papiers), le « Bastion Social » essaye de tirer profit de ce climat toxique et du désespoir social pour diviser les exploité-e-s et les opprimé-e-s avec la propagation de doctrines nationalistes, racistes, sexistes et homophobes ou islamophobes.

Organisons la riposte dès maintenant, retrouvons-nous en masse le 20 janvier pour barrer la route au « Bastion Social » et fermer l’Arcadia ! Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour les fachos !

Fermons l’Arcadia, local fasciste à Strasbourg

Plus d’infos sur la mobilisation ici

2 commentaires »

  1. Marharyta Taraikevich 29 décembre 2017 at 01:20 - Reply

    Je pense nous (qui partagent les idées d’inclusion et ouverture) pouvons gagner dans la concurrence libre des idées. Nos adversaires peuvent s’exprimer et avoir ses espaces pour ça (ce qu’ils ne peuvent pas, c’est fermer la bouche ou les espaces des autres. C’est aussi possible d’entrer ses espaces pour présenter nos arguments dans la discussion.

    • La Horde 29 décembre 2017 at 09:40 - Reply

      Ce que tu oublies, avec une certaine naïveté et surtout une mémoire un peu courte, c’est que l’extrême droite ne s’inscrit pas dans un débat d’idées : lui laisser de l’espace, c’est de fait, parce qu’elle défend une vision du monde excluante et autoritaire, à terme en exclure toutes celles et tous ceux qui ne lui plaisent pas. Pas de fascistes dans nos quartiers, pas de quartiers pour les fascistes !

Laisser un commentaire »