Québec : la LDJ invite l’islamophobe Pamela Geller

9 décembre 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

La Ligue de Défense juive a invité Pamela Geller, une islamophobe américaine, à s’exprimer le 18 décembre prochain au Canada Christian College à Toronto.

Pamela Geller a fondé en janvier 2012 une organisation international, Stop the Islamization of Nations (SION), dont elle est la présidente. SION regroupe Stop Islamization of America (SIOA), également connue sous le nom d’American Freedom Defense Initiative (et considéré comme une organisation raciste par la Jewish Anti-Defamation League et le Southern Poverty Law Center), et son décalque européen, Stop the Islamization of Europe (SIOE), fondé par le danois Anders Gravers Pedersen.

Tom Robinson (EDL), Pamela Geller et Anders Gravers (SIOE).

Cette nouvelle organisation a l’intention de créer une « coalition américano-européenne des peuples libres pour s’opposer à la progression de la loi islamique », et publie le nom des politiciens et militants qui seraient selon elle les promoteurs d’un prétendu programme d’islamisation de l’Occident. Elle a fait la promotion de son mouvement auprès de nombreux islamophobes et mouvements d’extrême droite à travers le monde. Ainsi, elle a invité aux États-Unis le leader l’English Defence League, Tommy Robinson, entré sous un faux nom (elle est elle-même interdite de séjour au Royaume-Uni en raison de son racisme maladif).

Geller n’hésite pas à désigner les musulmans comme des “sauvages”.

Le 13 juillet 2017, dans une interview radiophonique avec Janet Mefford, elle dénonce « une guerre contre le premier amendement » qui serait le « résultat » de « l’islamisation de l’espace public ». Et elle n’hésite pas à justifier ainsi toute agression islamophobe : « Parce que sans liberté d’expression, les hommes libres doivent recourir à la violence. » En septembre, elle a participé à la soi-disant « Free Speech Week » à l’université de Berkley, en Californie, et fut une des seuls à pouvoir prendre la parole, l’événement ayant été finalement été annulé sous la pression des antifascistes et antifascistes qui s’étaient mobilisés. En novembre, elle considère dans une interview que « l’immigration musulmane est directement liée au terrorisme islamique » (Rightwingwatch, november 7, 2017). Enfin, en décembre, sur son site internet, elle annonce avec fierté avoir été désignée par la presse comme « l’islamophobe la plus active du monde ».

C’est donc la Ligue de Défense juive (Jewish Defence League, JDL), considéré par le FBI comme une organisation terroriste en 2001, qui a fait appel à elle pour financer ses activités et répandre son discours anti-musulman au Canada, en organisant l’événement « Meet Pamela Dinner ». Elle sera accompagné  d’Ezra Levant, un ultra-conservateur qui anime le site The Rebel Media.

Source : GREDA (traduction et adaptation : la Horde)

Laisser un commentaire »