Bruxelles : Rassemblement pas de fachos dans nos quartiers ! Non à la marche d’extrême droite Place Fontainas !

7 décembre 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le site Bruxelles Zone Antifasciste :

Le 10 décembre prochain, en prenant pour prétexte les récentes émeutes à Bruxelles, l’extrême droite organise une « marche citoyenne contre les violences urbaines » à 14h au départ de la Place Fontainas. Derrière cet intitulé qui semble tout ce qu’il y a de plus inoffensif, c’est en réalité le Vlaams Belang qui est à l’origine de la marche qui met une partie de l’extrême droite belge en ébullition. En effet celle-ci est organisée par Frédéric Erens, ancien du Front national belge et actuel responsable du Vlaams Belang à Bruxelles.

 

Frederic Erent et Dominiek Lootens tous deux du Vlaams Belang aux cotés de Marion Maréchal Le Pen

Sur l’évènement facebook, peu de doute sur le profil des participants. Des membres du Vlaams Belang (dont Dominiek Lootens), de Nation (comme Hervé Van Laethem par exemple), des nationalistes autonomes flamands, des membres du Voorpost, etc.

L’évènement est largement relayé par « ReAct » (RechtsActueel), un site d’information d’extrême droite flamand dirigé par l’entourage de Rob Verreycken, figure importante du Vlaams Belang. La page ReAct n’hésitant pas à annoncer la marche en ces termes : une « marche contre les violences des immigrés ». Nation, un groupuscule néo-nazi violent a d’ailleurs officiellement annoncé sa présence à cette manifestation.

Cette marche est également une tentative de l’extrême droite flamande (le Vlaams Belang en particulier) de « politiser » certains milieux ultra supporters de football en copiant leur mode opératoire mais en lui joignant un discours politique raciste.
Elle n’est pas sans lien avec les événements de mars 2016, au lendemain des attentats de Bruxelles, où plusieurs centaines d’ultras accompagnés de fachos avaient pris d’assaut la bourse de Bruxelles sous le regard complice de la police. Ils avaient eux-mêmes à l’époque agressé des passant et provoqué des échauffourées dans le centre de Bruxelles.

C’est les mêmes milieux ultras (de Gand et de Bruges par exemple) proche de l’extrême droite qui ont organisé le 26 novembre dernier une expédition punitive à Gand. Manifestant pendant deux heures à la recherche de squats occupés par des familles rroms. Ils finirent leur trajet devant un centre d’hébergement scandant des slogans anti-rroms. Parmi les manifestants, des militants d’extrême droite (Vlaams Belang, NSA, etc.) étaient également présents.

Manifestation antifasciste à Bruxelles le 09 12 2017L’extrême droite profite du climat actuel de racisme d’état pour organiser une marche anti-immigré-e-s, cette fois-ci à Bruxelles. Il ne fait aucun doute que beaucoup de participants viendront dans l’idée d’en découdre avec les jeunes des quartiers populaires, collectivement coupables à leurs yeux des récentes émeutes provoquées par la police.

Pour l’extrême droite, la lutte contre les « violences urbaines » est évidemment un prétexte pour s’en prendre aux migrant-e-s, aux habitant-e-s des quartiers populaires et aux Musulman-e-s dans leur ensemble. Le 10 décembre prochain, l’extrême droite compte bien jouer les supplétifs de la police en tentant de venir « remettre de l’ordre » dans le quartier d’Anneessens-Fontainas.

Ces derniers mois, la police et les politiciens ont systématiquement fermés les yeux sur les violences d’extrême droite. Pire, que ce soit en mars 2016 ou le 26 novembre dernier, la police encadre et accompagne les violences fascistes.
Alors que l’extrême droite prépare un nouveau coup médiatique à Bruxelles et que son but est de provoquer des échauffourées pour justifier l’agenda raciste & islamophobe, il importe de réagir.
Nous ne les laisserons pas organiser une ratonade raciste en toute impunité.

Ce 10 décembre nous comptons bien leur contester la rue et leur rappeler que Bruxelles est et restera antifasciste !

Les fachos peuvent bien se cacher derrière des initiatives citoyennes, celles-ci ne font pas illusions bien longtemps. Le caractère fasciste de leur rassemblement ne fait aucun doute.

Nous appelons à nous rassembler dès 12h30 devant le siège du Vlaams Belang (Place Madou 8, 1210 Saint-Josse-ten-Nood) pour dénoncer les organisateurs de cette marche.

Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour les fachos

Article complet et plus d’infos ici , l’événement facebook

 

Laisser un commentaire »