Quand des racistes tiennent réunion à Angers

10 novembre 2017 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Comme à Nantes et Quimper en février, c’est au tour de la ville d’Angers de laisser une salle municipale à l’extrême droite pour une conférence de Jean Yves Le Gallou. Début février à Quimper et Nantes, on avait pu constater la présence de militants d’extrême droite proche du GUD à Nantes et d’ADSAV à Quimper devant les salles municipales où les conférences se déroulaient. Des mobilisations antifascistes étaient organisées et des violences policières dans ces deux villes s’en étaient suivies, à Nantes « le groupe de militants d’extrême droite venu de tout le grand ouest aperçu devant la salle de conférence procédera à l’attaque d’un bar ainsi qu’au passage à tabac de plusieurs passants identifiés comme des militants antifascistes ». Lire les comptes rendus des mobilisations de Nantes et Quimper ici.

Le Réseau Angevin AntiFasciste nous prévient de cette conférence en présentant la structure qui organise cette réunion et son intervenant :

smash fascismNous venons d’apprendre qu’une réunion publique en présence de Jean-Yves le Gallou, militant d’extrême-droite et raciste notoire doit se dérouler dans notre ville le 24 novembre prochain. C’est d’autant plus inacceptable pour nous que cette réunion aura lieu dans une salle municipale de la ville d’Angers : salle Paul Bert, rue d’Assas. Petite mise au point sur l’orateur et les organisateurs de cette soirée.

Intéressons-nous tout d’abord à la structure qui organise cette réunion publique : le Cercle Anjou Conférences. Qui se cache derrière cette nouvelle structure de l’extrême-droite angevine ?
La présidente se nomme Barbara Mazières.
Le siège social est situé au domicile d’un certain Gaëtan Dirand.
Quoi de commun entre ces deux personnes ?
Ce sont deux ancien-ne-s secrétaires départementaux du FN, d’obédience catholique traditionaliste, qui ont quitté le parti mariniste bien trop dédiabolisé à leurs yeux. Notons au passage que Gaëtan Dirand n’a pas été dégouté de l’action politique électorale traditionnelle puisqu’il s’est présenté sur Angers lors des dernières législatives sous l’étiquette du SIEL.

poison racisme autocollant La HordeVenons-en désormais à l’invité de cette conférence nauséabonde : Jean-Yves Le Gallou est un militant à l’extrême droite depuis les années 60, en commençant par le GRECE (Groupe de Recherche et d’Etudes pour la Civilisation Européenne) puis fondateur du Club de l’Horloge, il rejoint le FN au milieu des années 80, pour le quitter avec Bruno Mégret et militer au MNR (Mouvement National Républicain). Il est ensuite devenu un compagnon de route de la mouvance identitaire en créant la fondation Polémia. Il est l’un des fondateurs de la Web TV d’extrême droite TV Libertés. Il est également un soutien notoire aux négationnistes de tout poil et notamment à son grand ami le fasciste Henri Roques. En bref, un joli pedigree de facho.

La ville d’Angers cautionne-t-elle le fait qu’un fasciste et raciste notoire, soutien d’antisémites et de négationnistes, tienne tranquillement une conférence dans une salle municipale ? Si les autorités municipales n’agissent pas rapidement pour empêcher la tenue de cette conférence, il sera de notre devoir de militant-e-s antifascistes et antiracistes de nous en charger.

Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartiers pour les fachos !

Lire l’article complet ici

Un commentaire »

  1. Chocolatine33 14 novembre 2017 at 18:12 - Reply

    A noter que la même salle à Quimper a encore une fois été prétée pour l’organisation d’une conférence sur le halal dans l’indifférence générale, alors que l’organisation ne laissait aucun doute sur la teneur du truc…

Laisser un commentaire »