Le Front national et l’avortement (tract d’information)

22 septembre 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

L’Union Antifasciste Toulousaine (UAT) a réalisé un tract d’information sur les positions du Front national relativement au droit à l’avortement : vous pouvez le télécharger en cliquant sur l’image ci-contre. 

Le Front National est, par nature, un parti sexiste et homophobe malgré leur nouvel stratégie de communication. En effet le Front National, devenue « éligible », essaye de ratisser large en ménageant tout son électorat. Mais nous ne sommes pas dupes sur le fond de leurs pensées et de leurs programmes. Il est évident que le Front national est toujours un fervent défenseur de la famille catholique traditionnelle et patriarcale.

Manif pour tous, homophobie

Pas la peine de rappeler la violence des homophobes de la « Manif pour tous ». Il n’était donc pas étonnant de voir les militant.e.s frontistes s’investir dans les manifestations homophobes type « Manif pour tous » : la plupart des cadres d’alors, Marion Maréchal Le Pen, Gilbert Collard ou encore Louis Aliot, incarnent cette frange du Front National.

Cliquez pour commander

Marion Maréchal Le Pen a même pris la parole, au nom du Front national, devant les manifestant.e.s dans le cadre d’une manifestation de la Manif pour tous à Paris sur invitation de ses dirigeant.e.s. Seule Marine Le Pen maintient une façade de « désintérêt » sur ces questions.

IVG, droit des femmes

Malgré le récent changement de ligne de Marine Le Pen, on se souvient de sa déclaration de 2012, quand elle déclarait que l’IVG, si elle était élue présidente, serait « déremboursé en cas de besoins budgétaires (…) Il y avait une femme sur 10 il y a dix ans, il y en a deux sur 10 aujourd’hui qui se servent de l’avortement comme d’un véritable moyen contraceptif », parlant ainsi d’avortements « de confort » et « de récidive ». Devant la difficulté de défendre sa position depuis la « dédiabolisation » du FN, Marine Le Pen à préféré prendre une position plus neutre allant jusqu’à déclarer « je ne suis pas pour remettre en cause l’avortement» . Une position peu soutenue par le reste de son parti, avec par exemple, encore, Marion Maréchal Le Pen qui a déclaré : « Il faudra revenir sur le remboursement intégral et illimité de l’avortement » En prévoyant le dé-remboursement de l’IVG, le FN utilise la bonne vieille stratégie des capitalistes pour remettre nos droits en cause : les rendre inaccessibles (notamment pour les femmes les plus précaires), pour les rendre inexistants. Si personne ne peut les utiliser, pourquoi alors les conserver ?

Ainsi, en stigmatisant les femmes qui avortent et en les jugeant «irresponsables », Marine le Pen tente encore une fois de casser des droits acquis et de nier la liberté des femmes de disposer de leurs corps. Cette logique est d’autant plus marquée ces dernières années, sous fond de crise du capitalisme, en Pologne ou aux Etats-Unis. Ainsi en Arkansas, une femme violée doit demander l’accord à son violeur pour avorter. L’homme reste ainsi le seul maître du corps de la femme.

Pour le reste, le Front National, dans son programme, axe évidemment ses arguments sur l’islamophobie… Ce tout petit paragraphe commence par «Défendre les droits des femmes: lutter contre l’islamisme qui fait reculer leurs libertés fondamentales ; et [accessoirement] lutter contre la précarité professionnelle et sociale. ». On voit bien pourtant que la priorité du FN n’est pas de parler des violences faites aux femmes, du patriarcat ou même du sexisme ordinaire, mais de faire de la récupération au profit de son programme raciste. Nous disposons librement de notre corps et nous devons lutter pour l’égalité de traitement pour toutes les femmes et l’accès libre et gratuit à l’IVG pour toutes !

Contre le sexisme et le patriarcat, je me lève et je me bats !

UAT

toulouse.antifa(a)riseup.net

Laisser un commentaire »