25 juillet 2017 : 3ème journée internationale de solidarité avec les prisonniers antifascistes

27 juin 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Voici l’appel (traduit par nos soins) pour organiser le 25 juillet 2017, date de la troisième journée internationale de solidarité avec les prisonniers antifascistes, des actions de solidarité avec nos camarades victimes de la répression un peu partout dans le monde. Avis aux groupes antifascistes locaux : n’hésitez pas à nous tenir informés de vos initiatives sur cette date !

À l’approche du 25 juillet, troisième journée internationale de solidarité avec les prisonniers antifascistes, nous nous retrouvons à combattre l’hydre du fascisme et de l’idéologie d’extrême droite. Or, si la bête a des visages différents selon les parties du monde, elle crache le même nationalisme fanatique et venimeux partout. Il diabolise les réfugié-es et les migrant-es, attise la haine contre les Musulman-es et attaque les LGBTQ tout comme les autres groupes en butte à l’oppression, qui combattent pour leur liberté mais aussi pour leur survie.

La journée internationale de solidarité avec les prisonniers antifascistes du 25 juillet est née en 2014, en solidarité avec Jock Palfreeman, un Australien condamné à 20 ans d’emprisonnement en Bulgarie pour avoir pris la défense de deux hommes roms attaqués par des hooligans fascistes. Que nous agissions de façon individuelle ou au sein de manifestations organisées de façon plus large, c’est le genre de courage et de solidarité qui définissent les actions antifascistes contre les forces de la haine. Depuis la journée de solidarité de l’année dernière, cet esprit est présent dans le monde entier : en Indonésie, en République tchèque, au Brésil, en Pologne, en Angleterre, en Grèce, aux États-Unis, en France, en Syrie, en Australie, au Japon et à bien d’autres endroits encore.

L’antifascisme est certes présent dans le monde entier, mais il en va malheureusement de même de la répression d’État. Aux États-Unis, des centaines d’antifas ont été arrêté-es alors qu’ils résistaient à la fois au régime instauré par Trump et à l’extrême droite dans la rue. En Biélorussie, l’État continue à réprimer durement la résistance antifasciste. Alors que nombre de ces camarades sont en attente de jugements, trop nombreux sont ceux qui croupissent en prison. Nous n’oublierons pas ces camarades emprisonnés !

Nous appelons les antifascistes du monde entier à montrer leur solidarité avec les prisonniers antifascistes. Pensez à organiser un événement ou à leur consacrer une action. C’est pour nous qu’ils sont emprisonnés, et nous sommes dehors pour les soutenir!

No Pasaran! Until all are free!

Ci-dessous une liste des antifascistes emprisonné-es à travers le monde entier. Des centaines d’autres sont sous les verrous sans avoir encore été condamné-es. Nous voulons encourager tous les groupes locaux à soutenir tou-tes les antifascistes dans leurs combats juridiques. Si vous ne donnez pas déjà pour une personne en particulier, il existe la possibilité, intéressante : donner à l’International Anti-Fascist Defence Fund.

Si vous avez connaissance d’autres antifascistes emprisonné-es qui ne seraient pas sur la liste, donnez-nous leur contact ainsi que les langues qu’ils peuvent lire. Si vous pouvez traduire cet appel dans d’autres langues, ou bien encore si vous projetez de faire des actions de solidarité le 25 juillet 2017, que nous pourrions promouvoir, contactez-nous à l’adresse suivante : nycantifa@riseup.net

EUROPE

Bielorussie

Roman Bogdan

Roman Bogdan a été arrêté le 15 avril 2015, dans le cadre de la longue répression étatique contre les antifascistes à Brest, suite à un affrontement entre des antifascistes et des fascistes le 8 mai 2013. En octobre, Roman a été condamné à 8 ans dans une colonie pénitentiaire et à payer 3500 euros de dommages et intérêts. En décembre 2015, la cour d’appel régional a réduit sa peine à 2 ans.

Il peut lire le russe et des phrases simples en anglais.

Adresse:
213010 Shklov
p. Molodezhnyj, IK-17, otryad 12
Mogilevskaya obl.
Belarus
http://www.abc-belarus.org/?p=6153&lang=en

Vlad Lenko

Vlad Lenko est un antifasciste d’Ivatsevichi (région de Brest). Il a été arrêté le 27 décembre 2014 et accusé d’avoir participé à un affrontement contre les néonazis locaux plus tôt dans le mois. Vlad a été accusé d’hooliganisme en bande et de coups et blessures avec arme, et a été condamné en septembre à 6 ans de colonie pénitentiaire.

Son comité de soutien essaie de collecter de l’argent pour pouvoir faire appel du verdict, dans l’espoir de réduire sa peine de moitié. Iels doivent aussi réunir 1000 euros pour payer les dommages retenus par la cour.

Collecte WebMoney:

$ Z418615316084
€ E146518161935

Il peut lire le russe et des phrases simples en anglais.

Adresse:
Lenko Vlad Igorevich
211300 Vitebskaya obl.
Vitebskiy rajon, Vitba, IK-3
BELARUS

http://www.abc-belarus.org/?p=6240&lang=en

Maxim Yahnieshka

Maxim Yahnieshka a été arrêté le 1er avril 2015, alors qu’il avait été hospitalisé après un affrontement l’opposant à des hooligans d’extrême droite. La police a été appelée par l’équipe médicale, et Maxim a refusé de nommer ses agresseurs. Après avoir obtenu les images des caméras de surveillance, la police a identifié les hooligans d’extrême droite et les a incités à accuser Maxim de les avoir attaqués avant cela. Le 7 septembre 2016, il a été condamné à 3 ans de détention pour coups et blessures aggravés, vol d’une casquette, destruction de biens et menaces de mort à l’égard des hooligans d’extrême droite. Il a fait appel en novembre, mais sa condamnation est restée inchangée, et le 12 décembre 2016, il a été transféré dans une institution pénitentiaire de type ouvert.

Il peut lire le russe et des phrases simples en anglais.

Adresse:
Maxim Yahnieshka
IUOT No. 7
225140, Pruzhanski r-n, d. Kuplino
BELARUS

https://abc-belarus.org/?p=7161&lang=en#more-716

Bulgarie

Jock Palfreeman

Jock Palfreeman est un prisonnier politique antifasciste australien qui purge une peine de 20 ans de prison en Bulgarie pour la mort plutôt mystérieuse d’un hooligan qui faisait partie d’un groupe qui a agressé deux hommes roms à Sofia, Bulgarie, en 2007. Jock est venu en aide aux Roms, et est rapidement devenu la cible des agresseurs. Les autorités bulgares ont fait tout ce qui étaient en leur pouvoir pour s’assurer que Jock n’ait pas un procès équitable, et ont, après sa condamnation, refusé – en contradiction avec leurs propres traités – de le transférer en Australie pour qu’il purge le reste de sa peine près de sa famille. Voici ce que Jock a écrit récemment : « Bien que je ne souhaite pas que les gens oublient que je suis toujours incarcéré pour avoir défendu un homme rom passé à tabac par 15 néonazis, ce 25 juillet 2017, je demande que autant de monde que possible mette en place un fonds de solidarité pour la Bulgarian Prisoners’ Association (BPRA). » Il demande également que des lettres soient écrites aux officiels du gouvernement pour exiger qu’ils rencontrent des représentants de la BPRA.

Il peut lire l’anglais et le bulgare.

Adresse:
Jock Palfreeman
Sofia Central Prison
21 General Stoletov Boulevard
Sofia 1309, BULGARIA

http://www.brightonabc.org.uk/jock.html

Russie

Aleksandr Kolchenko

Aleksandr  Kolchenko a été arrêté en Crimée le 17 mai 2014, avec d’autres personnes, et accusé par les autorités russes de faire partie d’un « groupe terroriste » qui prévoyait des explosions près du mémorial de la Flamme Éternelle et de la statue de Lénine à Simferopol, ainsi que le sabotage de chemins de fer et de lignes électriques. Aleksandr est aussi suspecté d’avoir organisé deux incendies en avril : contre les quartiers généraux du Unity-Party russe, et de la Communauté Russe de Crimée. Il a été transféré à Moscou et est détenu dans des conditions draconiennes. Ses avocats ont reçu une injonction au silence, et se sont vu refuser le droit élémentaire de le défendre. Il risque une peine de 15 à 20 ans en camp de travail.

Les autorités russes disent qu’Aleksandr est membre de Right Sektor, une organisation nationaliste ukrainienne d’ultra droite, mais il n’a aucun lien avec ce groupe – un fait confirmé par sa famille et ses amis. En plus, Aleksandr est un antifasciste anarchiste qui s’est toujours opposé aux mouvements nationalistes en Crimée et qui a subi des attaques constantes de la part des fascistes en raison de son activisme. Par exemple, après la projection d’un documentaire sur le meurtre de la journaliste antifasciste Anastasia Babourova, il a été attaqué par trente nazis armés de couteaux.

Comme c’est une affaire hautement politique, les frais judiciaires d’Aleksandr sont très élevés, environ 850 euros par mois. Les frais liés à l’enquête sont un poids financier conséquent pour les groupes locaux de l’ABC, et il y a un appel au don et à la diffusion d’informations. Vous pouvez faire un don via Paypal à abc-msk@riseup.net ou par compte bancaire (envoyez un mail à cette adresse pour les détails).

Adresse:
Kolchenko Aleksandru Aleksandrovichu, 1989 g.r.
456612
Chelyabinskaya obl, Kopeisk,
ul.Kemerovskaya, 20,
IK-6, otryad 4
RUSSIA

Attention : L’ABC de Moscou nous fait savoir que les lettres en anglais sont rarement acceptées dans les prisons russes, donc écrivez en russe (essayez dutiliser un traducteur), ou envoyez juste des photos et cartes postales.

http://avtonom.org/en/news/repressions-against-crimean-activists-political-context

http://wiki.avtonom.org/en/index.php/Aleksandr_Kolchenko

Suède

Joel Almgren

Joel Almgren a été condamné à 5 ans et 6 mois de prison pour avoir défendu une manifestation antiraciste organisée à Stockholm, brutalement attaquée par des nazis le 15 décembre 2013. La manifestation pacifique – contre les attaques fascistes contre des antiracistes locaux et la diffusion de la propagande nazie autour des écoles – a été attaquée par les membres du groupe nazi le plus actif de Suède, armés de couteaux, matraques et bouteilles en verre. Les antifascistes présent-es sur les lieux ont défendu les manifestant-es et beaucoup ont été blessé-es.

Joel a reçu des amendes dont le montant total s’élève à plus de 4080 USD, et ses supporters ont besoin d’aide pour récolter l’argent.

Pour faire un don à partir d’un compte bancaire hors de Suède:

IBAN: SE0680000832799438650120
Bic: SWEDSESS

Il peut lire le suédois et l’anglais.

Adresse:
Joel Almgren
KVA Tidaholm
Skogsholmvägen
522 85 Tidaholm
SWEDEN

http://www.fanggruppen.com/write-to-prisoners-1/
http://www.facebook.com/freejoel

Laisser un commentaire »