Lyon: expulsion du squat du GUD

16 juin 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur Squat.net :

L’immeuble squatté par les fachos de merde du GUD, situé rue du Port-du-Temple, dans le 2e arrondissement, a été expulsé par la police dans l’après-midi du mardi 13 juin 2017. Le bâtiment était occupé depuis fin mai avec le prétendu objectif tout à fait charmant d’héberger des «Français de souche» en difficulté, «pour aider les nôtres avant les autres» (on notera le «avant» qui signifie en réalité «plutôt que»), comme si la solidarité pouvait être sélective, précédée d’un contrôle d’identité (nationalité et «race» en plus ?).

La «préférence nationale» est une connerie monstrueuse dans tous les cas ; elle est d’autant plus stupide et absurde qu’en France, il y a largement plus de logements vides que de personnes à la rue (migrant-e-s y compris).

La solidarité n’a pas de couleur, ou alors elle a toutes les couleurs ! C’est la Ville de Lyon, propriétaire des lieux, qui a avait réclamé devant la Justice l’expulsion sans délai du squat, comme elle sait le faire par ailleurs pour toutes les autres sortes de squats. D’après un article publié sur le site de France 3, «un huissier est venu sur place mardi matin pour faire connaître la décision de justice aux membres du GUD. Une quarantaine de policiers et CRS est intervenue vers 16 heures pour faire céder les portes de l’immeuble et en déloger les occupants.» Selon un article de Libération, ceux-ci n’étaient qu’au nombre de huit au moment de l’expulsion.

Laisser un commentaire »