Guingamp : que se trame-t-il au Bro Gozh Breizh Pub ?

16 juin 2017 3 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur Bretagne.info.org :

La récente ouverture à Guingamp d’un estaminet par un militant d’extrême droite venu de Quintin continue de susciter un certain émoi dans la sous-préfecture des Côtes d’Armor. Le samedi 10 juin, environ 60 personnes ont défilé dans cette même ville pour rendre hommage à Clément Méric, jeune breton libertaire mort sous les coups de fascistes à Paris il y a quatre ans.

A cette occasion, la presse locale a du rendre compte de la présence en ville de l’établissement « Bro Gozh » situé place St-Michel à Guingamp et évoqué (un peu) les opinions pour le moins radicalement racistes et fascistes de son tenancier Jerome Ecobichon Bannier.

Un « charmant » voisin faisant un salut nazi au passage de la manif…

En effet la manifestation s’est rendue devant l’établissement. En amont, plusieurs individus identifiés comme faisant partie de la petite mouvance « ultra » locale ont tenté de s’en prendre au cortège antifasciste. Cela donne une idée du fait que la seule présence de cet estaminet nostalgique des années 30 servira de point de fixation à l’extrême-droite  qu’elle soit locale ou de passage en manque de castagne et de victimes.

Le compte rendu complet de la manif est à lire là et il a été écrit par des membres de Nuit Debout Lannion.

Nous souhaitons pour notre part mettre les choses au point et démasquer définitivement celui que son frère Anthony (co-gérant comme la maman, voir image plus haut) présente comme « un peu plus à droite que lui » mais pas du tout fasciste.

Tout d’abord cet individu n’est connu dans aucune formation indépendantiste ou autonomiste Bretonne, qui rappelons le rejettent catégoriquement la xénophobie et développent une vision inclusive de l’identité bretonne. Et évidement il ne parle pas breton…

Un de ses murs Facebook nous permet d’en savoir plus sur sa vision ethniste de la Bretagne puisqu’il ne semble pas supporter que l’association Bretagne 5/5 qui œuvre pour l’unité territoriale de la Bretagne aie un logo mettant en avant la diversité d’origine de la population bretonne actuelle.

Il semble bien que Jérôme Bannier/Ecobichon soit passé dans les rangs du très très à droite groupement ADSAV dont les membres ne cachent pas leur penchant à participer aux meetings et actions violentes de toute l’extrême-droite française en Bretagne. Ce parti  est complètement marginal sur la scène politique bretonne.

Jérôme Bannier développe un rapport compulsif avec Facebook où il anime de nombreux comptes comme celui du Strollad Keltieg Breizh (Parti Celtique de Bretagne) dont il semble être un des rares membres.

Lire la suite ici

3 commentaires »

  1. Anton Ar Banner 14 juillet 2017 at 16:35 - Reply

    Demat,vous craquez complètement,je suis le tenancier du pub,votre truc c’est de vous chercher des ennemis,je ne suis pas le votre,le Bro Gozh est un bar et de se fait un lieu public ouvert à tous!Bien à vous,Bevet Breizh ha Keltia.Anton

    • La Horde 14 juillet 2017 at 19:42 - Reply

      Ah bon, alors c’est qui le gentil monsieur qui fait un salut nazi sur la photo ?

  2. Gwern 17 juin 2017 at 17:52 - Reply

    Meg Breizh Ruz !

Laisser un commentaire »