Saint Nazaire : Ni Front National, ni Front Patronal

2 mai 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le facebook des Antifascistes Région Nazairienne :

Ce dimanche 1er mai, nous étions un millier de manifestant.es rassemblé.es dans les rues de Saint-Nazaire à l’appel notamment de CGT, FSU, SOLIDAIRE ou LDH.

Quand en 2002 ce furent 15 000 personnes qui prenaient le pavé contre l’extrême droite. Nous constatons aujourd’hui une difficulté des organisations traditionnelles à mobiliser contre le fascisme qui vient et la finance qui marche.

Qu’importe !
À notre appel et à celui de la Nuit-Debout St Nazaire, un cortège antifasciste et anticapitaliste s’est formé pour faire entendre le choix de la riposte sociale, du barrage par la rue. Derrière une banderole appelant au rejet du front national ainsi que celui du front patronal, une quarantaine d’individus se sont retrouvés à l’avant de la manifestation. Déterminé.es à faire de ce jour non pas une marche silencieuse mais un moment de combat, c’est aux cris de « ni patrie ni patron, ni le pen ni macron », de « tout le monde déteste de le fn » ou de « Saint-Nazaire ne doit pas laisser faire » que la 40aine d’enragé.es que nous formions donnait le la à un rassemblement jusque là trop tranquille.

Clairement plus dynamique que les autres, ce cortège n’a eu de cesse de grossir jusqu’à ce que ses slogans résonnent à travers la ville. Arrivé.es au niveau de la sous-préfecture, la décision fut prise d’aller signifier les désaccords profonds qui nous séparent des CDFDTistes dont le rassemblement se tenait sur le front de mer. Histoire de passer le bonjour aux « camarades » atteints d’une macronite aigüe . Décrochant du trajet prévu cette bifurcation surprit forces de l’ordre et organisateurs sans pour autant empêcher de nombreuses personnes de nous suivre.
Scandant toujours plus fort notre volonté de ne pas voir les luttes étouffées par les urnes, nous sommes arrivés au point de dispersion où de nombreux.ses curieux.ses sont venu.es à notre rencontre et nous ont apporté.es leur soutien.

Cette 1ère manifestation à laquelle prenait officiellement part l’Action Antifasciste Saint-Nazaire (AFASN) fut pour nous un succès complet et prometteur. Nous avons pu faire passer notre message, nous avons tissé des liens, et nous avons démontré que Saint-Nazaire était, est et restera fermée aux fascistes en tout genre. Prochain rassemblement le 8 mai place de l’Amérique latine à 11h à l’appel de différents citoyens au lendemain des résultats du second tour, venez nombreux.ses, venez construire.

AFASN

Laisser un commentaire »