Haute-Savoie : résistance populaire contre le fascisme !

2 mai 2017 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Communiqué de l’AFA74 : 

L’accession de Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle n’a pas été ponctuée au soir des résultats par une résistance populaire. Nous étions pourtant en droit de nous attendre à quelque chose… L’abstention tant annoncée ne s’est pas vérifiée.

L’encerclement fasciste des villes par les campagnes

Notre constat déjà effectué le 1er mai 2016 s’est confirmé et renforcé : le fascisme avance massivement en dehors des grands centres villes, là où les lieux de production et les classes populaires résident et travaillent. Bref, là où la société se fait !

Marine Le Pen arrive en tête dans 47 départements contre un seul en 2012 (le Gard)…

Marine Le Pen arrive en tête dans des territoires très ruraux comme l’Ardèche (23,1%), et bien sûr dans les terres ouvrières du Nord (31 % en Picardie) et du Nord Est (27, 7 % en Lorraine). A Paris, le FN n’obtient à l’inverse qu’un tout petit 4, 5 % et 8, 9 % à Lyon… Entre 2012 et 2017, Marine Le Pen a gagné 1 200 000 électrices et électeurs… En Haute-Savoie, le FN gagne 10 000 voix comparé à 2012, presque 40 000 comparé à l’élection de 2007… Il arrive en tête dans des communes ouvrières comme Rumilly ou des anciens bastions communistes comme Passy…

Malgré la bonne mobilisation aux urnes, sûrement en écho au « Brexit » et à l’élection de Donald Trump, Marine Le Pen accède au second tour grâce à sa base populaire. Cela signifie que le FN représente bien une proposition crédible aux yeux d’une partie des masses populaires, notamment celle vivant en dehors des grands centres de concentration des richesses et du pouvoir. C’est là toute l’urgence de la situation : le pays est mure pour un changement de nature du régime.

Une période historique

Entre le 21 avril 2002 et le 23 avril 2017, c’est tout bonnement une période qui s’est fermée et une nouvelle qui s’est ouverte. Cela signifie quelque chose qui va au-delà des symptômes visibles comme la « crise des migrantEs », les attentats terroristes, « la dédiabolisation du FN », la droitisation des partis politiques, etc.

Cela signifie que le fascisme, dans le cadre de la crise du capitalisme, avance à grand pas en tant que projet qui mobilise des millions de gens vers la guerre et le repli nationaliste. Il ne faut pas oublier que si le FN a une base populaire, les dirigeantEs de ce parti sont toutes et tous issuEs du sérail de la grande bourgeoisie (des grandes écoles aux grandes entreprises).

La montée du fascisme nous inquiète grandement car en Haute-Savoie et dans le monde en général, la question brûlante de ce siècle n’est pas l’identité et la Nation mais bel et bien la destruction de la Nature ! Que ce soit la fonte des glaciers à Chamonix, la pollution de l’air dans la vallée de l’Arve, le massacre des bouquetins dans le massif du Bargy ou encore l’étalement urbain dans le Chablais, l’écocide resserre l’étau et le fascisme tente de nous le faire oublier !

En connaissance des enjeux de la période, l’ennemi principal est clairement pour nous le fascisme, dernière arme de défense du capitalisme pour se sauver !

Unité et autonomie populaire contre le fascisme !

Bloquer l’avènement de Marine Le Pen est alors une question vitale dans la période. Nous voulons respirer politiquement afin de nous organiser sur des bases positives et solidaires pour l’avenir.

En ce sens, Emmanuel Macron ne représente par un rempart solide contre l’extrême droite, loin de là… Nous avons déjà décrit les dangers de son projet ultra-individualiste et ses oscillations idéologiques vis-à-vis de la montée de l’extrême droite.

Nous avons conscience qu’une majorité de personnes qui s’opposerons dans les urnes à Marine Le Pen ne le feront pas en acceptant le projet d’Emmanuel Macron. C’est pour cette raison que nous disons que le désaroi laissé dans ce vote doit impérativement laisser place à l’organisation autonome dans la vie de tous les jours. Que des initiatives populaires et solidaires éclosent dans le département !

Face à la crise du capitalisme, s’unir pour relancer l’offensive !

A bas le fascisme, dernière défense du capitalisme en crise !

Laisser un commentaire »